« Les Etoiles de Noss Head – Vertige » de Sophie Jomain (Rebelle Editions) – visite guidée en Ecosse!

Hannah fulmine : cette année, comme tous les étés, ses parents la trainent en Ecosse chez sa grand-mère pour y passer les vacances. Deux mois loin de Paris, de sa meilleure amie Sissi, et le pire du pire, c’est qu’elle est condamnée à fêter ses 18 ans au milieu de nulle part, à Wick. Et même la rencontre de ce bel inconnu à l’aéroport n’arrive pas à la dérider : cramponnée à son smartphone, elle s’apprête à endurer une nouvelle fois ce calvaire.

Pourtant, cette année, rien ne va se dérouler comme d’habitude. En l’absence de sa copine de vacances Maisy, c’est son frère Davis qui s’improvise guide pour elle et tente de la charmer : du jamais vu pour la jeune fille, qui n’est pas habituée du tout à être au centre de l’attention. Au détour d’une soirée bien trop arrosée, un beau jeune homme lui vient en aide… : l’inconnu de l’aéroport aux superbes yeux verts et aux boucles noires indomptées. Aaargh… elle est sous le charme ! Ca ne va d’ailleurs pas aller en s’améliorant puisque le hasard (et peut-être pas seulement lui) s’obstine à faire croiser leurs routes et finalement… à faire du charmant Leight son premier petit ami officiel ! Un été hors norme qui va lui réserver bien d’autres surprises et révélations. Décidément, Wick devient une ville qui se pare de charmes inattendus et dans laquelle elle se fait rapidement des amis (pour une fois !) : Gwen, la libraire de la librairie ésotérique résolue à la plonger dans ce monde totalement inconnu pour Hannah ; Davis, beau garçon mais désespérément semblable aux garçons qu’elle côtoie à Paris (et ce n’est pas à son avantage !) ; Al et Bonnie, l’oncle et la tante de Leight, si attachants ; Philip, le serveur du pub qu’elle fréquente une ou deux fois et pour lequel elle accepte de faire la guide ; et évidemment Leight, cet Apollon dont elle n’aurait jamais soupçonné qu’il pouvait ne serait-ce que la remarquer et qui pourtant semble irrésistiblement attirée par elle … Pourtant, aucun d’entre eux n’est vraiment celui/celle qu’il/elle parait être. A tel point qu’Hannah va devoir réviser ses certitudes sur tout et sur eux. Car elle en est certaine, c’est à ce prix qu’elle sera elle-même et heureuse.

Sophie Jomain signe là un premier opus captivant, richement documenté et porté par des personnages qui ne laissent pas indifférents. On découvre la beauté des paysages écossais, abondamment décrits, la rudesse du climat de ce pays verdoyant et peuplé de légendes, la richesse de ses traditions, de son héritage, de ses légendes, de sa faune. L’Ecosse est un personnage à part entière qui fait toute l’originalité de ce roman, qui s’il est bien écrit n’est pas particulièrement original par ailleurs. Pour autant, on se régale de cette histoire d’amour et de créatures magiques, on se passionne pour les personnalités des personnages de Sophie Jomain et pour son intrigue bien ficelée, qui respecte les codes du genre : beau garçon, jeune fille timide qui se révèle, créatures légendaires finalement réelles et qui se répartissent entre bons et méchants, amours contrariées, … Et on aime !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s