Les sept soeurs, Lucinda Riley, Editions Charleston

Ce premier livre, intitulé Maia, est le premier tome d’une saga de sept tomes.

Les soeurs d’Aplièse sont six. Six filles adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient enfants, par leur père, un milliardaire toujours en voyage. Elles gardent un merveilleux souvenir de leur enfance au château d’Atlantis, sur les bords du lac de Genève. Désormais jeunes femmes, toutes ont leur vies, seule Maia habite encore au château.

Lorsque leur père décède mystérieusement, Maia, l’aînée, la première informée a la lourde tâche de prévenir les autres, toutes attendues au château d’Atlantis pour y recevoir l’héritage de leur père. Maia reçoit un fragment de mosaïque et des coordonnées géographiques, qui vont la conduire à une petite maison au Brésil.

Leur père adoptif, aussi attentionné pour ses filles, qu’énigmatique sur lui-même, leur a-t-il transmis un héritage qui permettra à ses jeunes femmes d’en apprendre plus à la fois sur elles-mêmes et leurs origines et à la fois sur leur père ?

Déjà charmée par l’extrait que j’avais reçu, je suis désormais conquise par cette histoire et j’ai hâte de découvrir la suite. L’auteure s’est inspirée de la mythologie grecque et des sept soeurs des Pléiades, constellation légendaire située à proximité de la célèbre ceinture d’Orion. Sept… Mais je n’en ai évoqué que six me direz-vous ! Je n’en ai malheureusement pas plus à vous révéler, puisque l’auteure maintient très habilement le mystère autour de cette septième fille.

Ce tome tourne donc autour de Maia, l’ainée, timide et renfermée, se contentant d’être simple spectatrice de sa vie. Une vie qui va changer au décès de son père. Elle, qui n’a jamais bougé du château de son enfance, va se retrouver en plein cœur du Brésil, s’abreuvant des paysages et du légendaire Christ Rédempteur. Ce pays va lui apporter son lot de surprises. Le personnage est incroyablement touchant, et nous apporte l’empathie immédiate.

Des flash-backs nous entraine dans le Paris des années 20, dans le quartier de Montparnasse et des artistes en mal de reconnaissance, jusqu’au Brésil où la culture du café est importante, nous faisant voyager tout en apprenant le passé de Maia. L’écriture est très fluide, le style agréable, les dialogues émouvants, tout respire l’amour, le bonheur, mais parfois la tristesse et le chagrin : les émotions sont retranscrites à la perfection.

Une belle histoire à ne manquer sous aucun prétexte, passionnante et surprenante, j’en fait mon coup de cœur du mois !

En librairie le 12 mai.

kitty

Publicités

Une réflexion sur “Les sept soeurs, Lucinda Riley, Editions Charleston

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s