Pandemia – Franck Thilliez

« L’homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution. »

url

Le tout nouveau Franck Thilliez est arrivé et était forcément très attendu… Nous sommes toujours pressés de retrouver les héros Sharko et Hennebelle ! Et comme toujours, nous ne sommes pas déçus !

Avec Pandemia, Thilliez nous prouve encore une fois qu’il est le maître incontesté du polar. Sa plume est bien là, fidèle à elle même !

Ecriture parfaite, lecture fluide, pas de temps mort, nous sommes pris dedans dès le début !

Dans cet opus,L’auteur s’attaque à l’invisible mais qui est capable de décimer la terre entière : les microbes et autres bactéries.

Pour parfaire sa documentation et être au plus près de l’exactitude de son sujet, il est allée voir et rencontrer le personnel de l’Institut Pasteur à Lille. Et effectivement, une fois plongé dans ce livre, nous ne pouvons qu’être admirative devant le travail monstre de l’auteur. Nous sommes ainsi sensibilisé au travail si difficile, si pointu de tous ses chercheurs dont on ne parle pas assez ! Merci monsieur Thilliez de les mettre ainsi dans la lumière !

Revenons donc à ce livre…

644 pages qui passe à une vitesse folle. Nous retrouvons nos héros favoris qui sont encore au milieu d’une affaire plus que sombre et dangereuse. Nous retrouvons aussi Camille, notre gendarme du précédent roman, Angor.  Mais aussi des personnages attachants et complexes qui seront sur la route des flics, à leurs côtés d’une certaine manière.

Encore une fois, il met en avant une vraie équipe de flics, solidaires face à l’ignoble. Et cette fois ci, l’ignoble va encore plus loin. Nous sommes confrontés face à ce que l’humain peut faire de pire.

Thilliez sait manier ce suspense, nous mettre face à nos peurs d’une manière impeccable, sans scène insoutenable ni scène gore.

Il sait nous faire apprécier encore plus ses personnages secondaires si propre à son équipe de flics, et nous offre un Sharko, non, un très grand Sharko ! Pour notre plus grand bonheur !!!

Vous l’aurez compris, Pandemia est une réussite ! Si vous le l’avez pas encore acheté, courez vite chez votre libraire !

bonnie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s