Le jour des Morts – Nicolas Lebel (éditions Marabooks)

Paris à la Toussaint. Le capitaine Mehrlicht, les lieutenants Dossantos et Latour sont appelés à l’hôpital Saint-Antoine: un patient vient d’y être empoisonné. Le lendemain, c’est une famille entière qui est retrouvée sans vie dans un appartement des Champs-Élysées. Puis un couple de retraités à Courbevoie… Tandis que les cadavres bleutés s’empilent, la France prend peur: celle qu’on surnomme bientôt l’Empoisonneuse est à l’oeuvre et semble au hasard décimer des familles aux quatre coins de France…

ob_e87fb5_10336619-10152084164058225-62089861891

Deuxième opus de Nicolas Lebel, nom plus que prometteur dans l’horizon des polars français. Pas polar non, mais un vrai roman policier, avec un ptit coup à l’ancienne !

Nous retrouvons son équipe fétiche (Mehrlicht, Dossantos et Latour) où chaque personnage est digne des plus grands films avec des Gabin, des Ventura et des répliques dignes d’Audiard..

C’est ce qui avait déjà frappé dans son premier ouvrage, cette facilité à rendre un écrit autant cinématographique. Deuxième essai réussi de ce côté là !

Un sujet intéressant qu’il traite ici : la vengeance. Il l’aborde d’un oeil nouveau (ou peu traité). Nous sommes pris d’emblée dans cette histoire familiale que nous découvrons assez tardivement dans le livre, nous laissant tout le loisirs de cogiter sur qui est donc cette fameuse Empoisonneuse. Et merci Nicolas de n’avoir pas fait un énième ange de la mort dans un hôpital !!

Nous suivons cette équipe dotée encore une fois d’un stagiaire que notre capitaine aux yeux globuleux va se faire un malin plaisir de bizuter…en même temps, il est très très détestable et c’est donc jouissif de voir le duel Mehrlicht-Lagnac !! Nous les suivons jusque dans le Limousin où ils vont creuser dans les archives communales et donc, familiales pour comprendre les motivations de cette empoisonneuse.

Un livre qu’il est difficile de refermer avant d’avoir les aboutissants de cette tragédie, un livre où il est difficile de s’ennuyer, pas de temps morts, pas de répits, l’équipe est efficace tout autant que le style impeccable de Nicolas.

Une part intéressante dans cet opus concerne la vie privée des personnages. Personnages vivants devant nos yeux, qu’il va être difficile de quitter comme ça…

Donc, Nicolas, si tu veux lis…dépêches toi de faire le 3ème !!!

bonnie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s