Justicier Silences bas-alpins, Manon Torielli, Editions Wartberg

L’occasion de découvrir ces éditions, qui publient des polars régionaux, et permettent de découvrir des auteurs méconnus.

L’intrigue se situe à Barrême, un petit village de Haute Provence, à 2h de Marseille, d’où est originaire l’auteure. Plusieurs corps sont retrouvés tour à tour, dans une maison qui tombe en ruines, dans le centre du village. La police locale, dépassée, fait appel à Norbert Tiffauge, un commissaire de Marseille, pour élucider ces mystérieux meurtres, qui semblent être commis par un tueur en série. L’enquête va faire ressortir une vieille affaire locale, que certains auraient préféré oublier…

Manon Torielli a déjà publié 12 romans, et on sent l’écrivain confirmé à travers son roman.

Un rythme soutenu, un bon suspense et un bon dénouement, et des personnages plus vrais que nature ! Notamment le commissaire Norbert Tiffauge, qui est je trouve, le plus travaillé de tous. Travailleur acharné, la cinquantaine, dont la solitude et la mort sont le quotidien. Et même s’il semble plutôt apprécier sa situation, on ressent tout de même une grande empathie face à ce personnage, qui, par sa personnalité, en fait quelqu’un d’attachant. De nombreux personnages donc, qui ont une importance capitale pour l’histoire. Seul petit bémol ; les noms des personnages et les liens familiaux entre eux ont créé parfois un peu de confusion et je suis retournée plusieurs pages en arrière pour m’assurer que je suivais bien le fil.

L’atmosphère créée par l’auteure est particulière. Inquiétante, angoissante. La maison en ruines et ses cadavres exercent une sorte de pression sur le lecteur. C’est à cela qu’on reconnait un bon thriller, pas vrai ? Le cadre est parfait, ce petit village où le moindre évènement prend une grosse ampleur, car leurs habitants n’y sont pas habitués. Ce petit village où tout circule vite, où les rumeurs se font et se défont très vite, où les gens se connaissent tous et ragotent entre eux… Tout le monde connait ce genre de petit village, n’est-ce pas ?
L’ambiance locale, bien que je ne connaisse pas ces lieux, se ressent, l’atmosphère y est réelle et retranscrite subtilement par l’auteure, ce qui rend la lecture passionnante, et donne envie d’aller voir de plus près à quoi ressemble Barrême.

C’est un bon roman, qui mérite d’être lu. Si vous souhaitez découvrir des auteurs peu médiatisés, n’hésitez pas !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s