Cinquante nuances de Grey, E.L.James, Livre de poche

Comme j’en avais marre de ne pouvoir participer à aucune conversation sur le sujet, je peux l’annoncer, ça y est, je l’ai lu !

Et comme c’est le premier mardi, tout est permis !

Petit résumé vite fait pour ceux qui ne l’aurait pas lu. Anastasia Steele est une jeune fille de 21 ans, sur le point de terminer ses études. Elle vit en colocation avec son amie Kate. Kate est dévergondée, à l’aise avec tout le monde. Anastasia est tout l’inverse ; réservée, maladroite, elle n’a jamais été interéssée par un garçon. Avant qu’elle ne rencontre Christian Grey, le patron d’une grande entreprise que devait interviewer Kate pour le journal de l’école. Etant malade c’est Anastasia qui y est allée à sa place. Une rencontre éléctrique, pleine de tension… sexuelle.

Perturbée par des émotions nouvelles pour elle, Ana veut oublier Christian. Peine perdue, il la retrouve. Un café. Un tour d’hélicoptère. Il n’en faut pas plus pour qu’Ana se laisse emporter dans son premier bouleversement amoureux… Et quel bouleversement ! Car Christian a une obsession ; dominer. Et ce, dans tous les sens du terme. Jusqu’où ira Ana pour les beaux yeux de Mr Grey ? …

Mon premier avis, c’est qu’on se croirait plus dans du porno que dans de l’érotique ! Tout est décrit à l’extrême, non pas que cela soit perturbant, mais ce sont les situations qui mettent quelque peu mal à l’aise et procure une sorte de gêne. Il y a de l’érotique, du sensuel, oui, mais certains passages n’ont rien à voir avec l’image que l’on peut se faire de la sensualité. Je suis capable de comprendre ce genre de pratiques, mais je ne supporte pas la violence, et la douleur infligée. Or, les détails portent beaucoup sur le sujet. Heureusement que l’histoire en elle-même, sans le c*l, est plutôt sympathique, même si vue et revue.

Le personnage de Grey est déstabilisant. Parfois doux, aimant, attentionné. Parfois renfermé, violent et autoritaire. Des sautes d’humeur troublantes qui énervent Ana, mais nous aussi ! Ana aussi est un personnage étrange. Réservée, vierge, elle est aussi capable de tenir tête et de faire des réflexions déstabilisantes. Des personnages un peu bipolaire qui rendent l’histoire étrange, intriguante, et qui m’a personnellement laissée perplexe.

Mais putain les filles, qu’est-ce que vous lui trouvez à ce Christian Grey de misère ? Moi y’a longtemps que j’aurais pris mes jambes à mon cou ! ça vous énerve pas vous, cette façon de traiter une femme ? Non mais !

Par curiosité, j’ai regardé le film, qui colle plutôt bien au livre, même si… comme l’a dit une de mes amies, « s’ils avaient vraiment voulu coller au livre, il aurait fallu en faire un porno interdit au – de 18. ». Moins vendeur forcément…

Conclusion ; Avis mitigé, la sensualité n’est pas vraiment au rendez-vous et l’engouement suscité par ce livre me dépasse complètement ! Pas sûre d’avoir envie de lire la suite… Si vous voulez de l’érotisme, allez plutôt du côté d’Emma Mars et de sa trilogie Hotel !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s