Amélia – Kimberley Mc Creight ( Editions Le Cherche Midi)

Kate est une avocate brillante qui jongle tant bien que mal entre sa carrière et ses horaires démentiels et sa vie de mère célibataire. Très fière de sa fille Amelia, elle a également noué avec elle une complicité que même l’adolescence ne semble pas devoir affaiblir. Pourtant, voilà que la jeune fille se met soudain à poser d’étranges questions (notamment sur son père dont elle ne sait rien) mais aussi à agir bizarrement : elle annule des rdv au dernier moment, en programme d’autres à brûle-pourpoint sans donner d’informations précises… . Kate veut croire qu’il s’agit d’une mauvaise passe, mais en doute vraiment le jour où le proviseur du lycée d’Amelia l’appelle pour lui annoncer que sa fille est exclue pour avoir triché. Impossible, pense-t-elle en se rendant au lycée pour la récupérer. Mais retardée par une réunion, puis par le transport, elle n’arrive qu’après que sa fille ait sauté du toit d’un bâtiment de l’établissement. Suicide, conclut la police en quelques jours. mais lorsque Kate commence à recevoir des messages affirmant qu’Amelia n’a pas sauté, elle décide de remuer ciel et terre pour comprendre ce qu’il s’est passé et établir la vérité.

9782749139920
Vous l’aurez compris à ce résumé, c’est un roman lourd et pesant qu’écrit Kimberley McCreight, un roman sur le deuil impossible d’un enfant, mais aussi sur le harcèlement et le désarroi d’un parent qui découvre qu’il ne connait pas si bien son enfant qu’il ne le pensait.

Kate est une mère éplorée mais également effrayée de constater tout ce qu’elle ne savait pas d’Amelia, sur sa vie d’ado ; il lui faudra beaucoup de temps pour accepter que si le peu de temps qu’elle lui consacrait au quotidien est un facteur de ce fossé qui s’était creusé entre les deux femmes (on ne parle pas d’hostilité, juste de non-dits et de mensonges), celui qui aura été le plus influent est incontestablement la volonté de sa fille de la préserver d’une part de sa vie qu’elle ne semblait plus maitrisée.

Harcelée, bousculée, diffamée, Amelia aura voulu jusqu’à la fin protéger sa mère de ce qu’elle vivait, persuadée que puisqu’elle avait fait certains choix par elle-même elle devait les assumer.
Le contexte de harcèlement est formidablement rendu par l’auteure, qui parvient très bien à montrer comment même une élève raisonnable et intelligente peut mettre de son plein grès le pied dans une spirale qui l’attirera inexorablement vers le fond. De la « mission » anecdotique, les ados sont amenés petit à petit à repousser leurs limites et à offrir eux-mêmes le matériel à leurs harceleurs. Kimberley McCreight montre qu’il n’y a pas d’actes anodins du moment qu’on les fait à contrecœur et pour les mauvaises raisons.
Ce roman est tout à la fois bouleversant et passionnant, instructif et effrayant ; à travers les démarches et détresses de Kate, nous parcourons sur ses pas le terrible processus de deuil d’un enfant et la douloureuse prise de conscience qu’ils deviennent petit à petit des étrangers pour leurs parents.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s