« Billie Fossette » de Sabrina Bensalah (Sarbacane – Pépix) * sur un air de Stromae

billie fossette

 

Billie est une petite fille qui cumule les bêtises et déteste les robes. Ses parents la pensent trop espiègle, jusqu’au jour où elle est renvoyée de l’école parce qu’elle a… marché sur le toit de l’établissement ! Cette fois, c’en est trop pour les adultes : Billie doit comprendre que quelques mots d’excuses et les sempiternelles promesses – non tenues – de ne pas recommencer ne suffisent plus. Et pour le lui faire comprendre, ses parents décident de la remettre en les mains expertes (et redoutables comme nous l’apprendrons en même temps que Billie) du couple Lamatraque. Leur crédo : remettre les jeunes gens dissipés dans le droit chemin en les astreignant aux travaux de la ferme et de la terre. Une saine pratique, mais des méthodes peu correctes et vraiment, vraiment pas gentilles. Billie, qui tout d’abord pense la punition méritée (il faut bien qu’elle le reconnaisse), se rend vite compte que cette fois, ce n’est pas elle qui va trop loin… et que dire de ces poules qui semblent parler, de ses compagnons d’infortune qui ne sont pas plus épargnés par la méchanceté des Lamatraque, de la passion de Madame Lamatraque pour Stromae qu’elle fredonne à longueur de journée, … vraiment, tout est bizarre chez ces méchantes gens, et Billie n’est pas au bout de ses surprises. Cette fois décide-t-elle, désobéir est nécessaire et échapper aux règles des adultes salutaires.

Sabrina Bensallah nous régale avec les aventures de cette Fifi Brindacier des temps modernes, courageuse, espiègle,, un brin chipie et toujours inspirée quant il s’agit de faire des bêtises. Sur fond d’écologie et d’agriculture raisonnée et raisonnable, elle bâtit une intrigue passionnante et rythmée, drôle et enjouée. La bande originale, largement tirée des albums de Stromae, contribue aussi à ce rythme fou de narration et à faire des aventures de Billie Fossette un roman haut en couleurs (beaucoup beaucoup beaucoup de couleurs chatoyantes) à ne pas rater. Encore une fois, Pépix nous régale et la collection continue (pour ce que nous avons pu en juger) à s’illustrer par la qualité de ses textes, de ses auteurs et de ses illustrateurs. On aime !

Sweetie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s