Le Chat fait des petits, Philippe Geluck, Castermann

9782203098558

Geluck n’arrête jamais ! Découvrez vite le nouveau coffret du Chat : Le Chat fait des petits.

Geluck entre dans l’intimité de son personnage pour nous offrir ses nouveaux albums. Car comme le précédent, on y retrouve un petit journal, la Gazette du Chat qui nous donne des nouvelles de son auteur, nous parle des projets en cours et des nouveautés. Ainsi nous apprenons que le musée du Chat ouvrira ses portes dans quelques années, qu’une exposition est bientôt prévue à Paris, … et je m’arrête là pour ne pas tout vous révéler !

PlancheA_258644

Le coffret c’est aussi trois petits albums. L’album Les desseins du Chat parle de l’actualité, de faits divers, avec un ton et un humour totalement décalé. A prendre au 36e degré évidemment, sinon on serait vite outré par les blagues noires de Geluck.

L’album Prêchi-Prêchat reste fidèle au Chat. Des situations diverses, habituelles et quotidiennes, des réflexions philosophiques… mais avec une petite déception pour ma part ; un peu moins drôles que d’habitude, ces dessins ne m’ont pas fait rire aux éclats, les blagues sont-elles un peu moins recherchées ? Je ne saurais dire. C’est en tout cas l’album qui m’a le moins plu du coffret.

Le dernier album, le scrabble du dimanche, nous immisce dans la vie privée de Philippe Geluck. Il y évoque, par des dessins essentiellement composés de sa femme et lui, la passion de cette dernière pour les parties de Scrabble. Passion qu’à l’évidence il ne partage pas toujours, mais effectue tout de même. Ah… que ne ferait-on pas par amour ? Dans cet album, pas de Chat, seulement Geluck et sa femme, Geluck tentant d’échapper au scrabble du dimanche.

C’est un coffret toujours aussi sympathique à lire, même si je suis un peu déçue ; par l’humour un peu moins présent, et par le titre aussi. Avec Le Chat fait des petits, je m’attendais vraiment à plus de situations familiales, des dessins du Chat en compagnie de ses petits justement. Mais ce n’est absolument pas le cas, et crée une confusion dans mon esprit ; pourquoi ce titre alors ?

Verso_258644

Il n’en reste pas moins que c’est toujours autant agréable de lire la philosophie humoristique du Chat !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s