Retour sur terre, Mélanie Rose, L’Archipel

ob_a6c9ef_9782809817621-001-g-220x341

15 avril 2002. Michael Anderson a 25 ans et s’apprête à repousser ses limites : elle s’élance à 15h pour un saut en parachute. Emportée par le vent et d’étranges bourrasques, elle pose le pied par terre plusieurs heures plus tard : 21h30.

Il fait nuit, l’aérodrome est vide et il n’y a plus personne. Elle déniche un petit pub à quelques kilomètres de là, et la surprise est immense ; des avis de recherches placardés sur les murs avec sa propre photo. Plus étrange encore, la date du jour ; 21 octobre 2008. Michaela panique : comment est-ce possible qu’elle ait disparu depuis 6 ans et demi ?

Elle va retrouver les siens, et vivre une véritable difficulté ; son retour cause de nombreux questionnements, pour elle et pour ses proches. Où était-elle passée pendant ces six ans ? Et surtout pourquoi elle, a l’impression d’avoir sauté il y a seulement quelques heures ? Le plus difficile est de voir ce qu’il s’est passé durant son absence… Car le monde a continué de tourner, sans elle, et en 6 ans, il peut s’en passer des choses !

Intrigue alléchante, suspense renversant et rebondissements inattendus, ce livre est une merveilleuse surprise de ce mois d’octobre. Le lecteur est happé par l’histoire étrange de cette fille, une histoire qui ne cesse de nous épater, nous surprendre, nous intriguer. Car si Michaela est au centre de ce scénario, les personnages autour d’elle ont aussi une grande importance, et on s’attache autant à l’héroïne qu’aux autres.

Au milieu du questionnement principal – que s’est-il passé pendant ces six ans ?- énormément de problématiques apparaissent. Apprendre le décès d’un proche, accepter de faire son deuil et de n’avoir pu lui dire au revoir. Revenir et constater que l’homme avec lequel on vivait ne veut plus nous voir, que la petite fille que l’on élevait est devenue une ado rebelle de17 ans. Que les sentiments des autres sont ternis, fatigués d’avoir attendus une lueur d’espoir, alors que les nôtres sont intacts.  Les médias, la police, qui vous traquent sans relâche pour tenter de comprendre. Michaela va devoir faire face à des situations difficiles. Ses proches ont continué leurs vies, se sont fait à l’idée qu’elle ait disparu. Gérer ce problème d’années perdues ne va pas être une mince affaire.

L’auteur explore dans le récit des théories diverses et va les confronter autant que les mêler. C’est ainsi que les explications scientifiques côtoient la cartomancie et le surnaturel. Que Satan et la Bible se mélange à la numérologie. L’amour côtoie la haine, la joie la tristesse, créant une multitude d’émotions contradictoires.

L’intrigue, le déroulé, l’écriture et même le final me font fortement penser à du Michel Bussi. Ecriture simple qui glisse naturellement, intrigue « intrigante », roman plein de surprises et de personnages attachants. Un plaisir à lire !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s