« L’Extraordinaire voyage de Sabrina » de P. L Travers (Zethel) * Formidable

L_extraordinaire_voyage_de_Sabrina__c1_large

Sabrina vit dans un joli cottage en Angleterre. Sa vie est rythmée par les cours que son frère James et elle prennent à la maison, les balades aux alentours et les rituels familiaux auxquels elle est très attachée. Elle a des amies, est curieuse. Sabrina est une petite fille espiègle et heureuse de vivre en somme.
Mais la Seconde guerre mondiale fait rage, et si elle avait longtemps parue lointaine, elle s’impose dans leur quotidien une nuit de bombardements. Alors qu’ils s’y étaient jusque là refusés, ses parents décident alors d’envoyer leurs deux enfants en Amérique, retrouver leur tante Harriet. Ce voyage, qui s’annonçait pourtant effrayant et triste parce qu’il les mène vers l’inconnu et loin de leurs parents va finalement se révéler être une incroyable aventure qui va souder encore plus le frère et la sœur. Accompagnés par la dynamique Pel et son bébé, les deux enfants vont découvrir leur pays derrière les vitres d’un train, puis le monde par les hublots d’un grand paquebot, et enfin l’Amérique grâce à l’amour et l’affection de leur « nouvelle famille ». Sabrina, qui avait décidé de tenir un journal pour ne pas oublier tout ce qu’elle vivrait pendant cet incroyable périple, nous livre donc dans les moindres détails ses impressions, ses émerveillements, sa peur, l’angoisse de la séparation avec les parents, les amitiés fulgurantes avec d’autres enfants séparés de leurs familles, … un extraordinaire voyage, en somme !
Dans ce roman inédit de l’auteure de Mary Poppins nous retrouvons le ton enfantin et si particulier qui a fait le succès de son auteur. Avec tout autant de musicalité dans l’écriture et d’espièglerie dans les personnages, L’extraordinaire voyage de Sabrina nous ouvre les portes d’un univers haut en couleurs, riche de son humanité et de son authenticité. La plume de l’auteure est véritablement remarquable, et P. L Travers parvient à conjuguer la gravité de la situation à laquelle font face James et Sabrina (ainsi que l’Europe) et la beauté de la perception des enfants, toujours enclins à trouver le positif là où nous, adultes, peinons à le percevoir. Sans occulter la peine et la peur des enfants, elle parvient à faire de cette fuite vers la sécurité un voyage initiatique enrichi par leurs rencontres et leurs découvertes. Chaque page est un régal, chaque personnage un ami ; la réussite est totale, la lecture formidable, le voyage fantastique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s