Les michetonneuses, Rose Emilien, Editions Don Quichotte

IMG_3705

Heaven partage sa vie parisienne entre baby sitting, sorties en boites, virées entre amies et shopping. Sans oublier en recherche d’hommes blindés de thunes. Car Heaven est une michetonneuse. Parce que vivre à Paris, payer un loyer exagéré pour un appart minuscule, et s’habiller Chanel, Dior ou Yves St Laurent, il faut clairement plus que quelques heures de baby sitting…

Alors Heaven cherche, traque le moindre « fils de » avec une Rolex au bras, dans les soirées branchées avec ses amies ; Anissa, Stéphanie et Maya. Tout homme susceptible de pouvoir lui apporter de l’aide pour payer son loyer et renouveler sa garde-robe, tout en lui offrant cadeaux et sexe de qualité, peut espérer voir son nom sur le tableau de chasse d’Heaven.

Jusqu’à ce que cette dernière jette son dévolu sur N., un rappeur très à la mode. Les ennuis vont commencer et prendre des proportions qu’elle n’aurait jamais imaginées. Et c’est sans compter les ennuis de ses amies. Et si elle se trouvait prise à son propre jeu ?

Si le sens des moralités de l’héroïne est inexistante, et que la vie parisienne décrite dans ce roman ne me correspond en rien, j’ai pris un réel plaisir à lire ce livre. C’est cru, sans tabous et hilarant. L’auteure use et abuse de franc parler, mais sans être vulgaire, reproduisant le langage typique des michetonneuses parisiennes. Ces personnages sont loin d’être des saintes, et ont un sens de la morale particulièrement douteux, mais possèdent malgré tout un bon fond, ce qui nous les rend sympathiques malgré leur superficialité et leur égoïsme sans scrupules. Le roman possède toute fois une morale finale que nos héroïnes vont apprendre à leur dépens.

Elles sont jeunes, fraiches, drôles et pleines de vie, rien ne les arrête et on se laisse embarquer dans leur vie pétillante de Louboutin, champagne et rap dance hall, dans cette vie parisienne moderne qu’elles mènent.

Frais, drôle et moderne, c’est un bon premier roman à mettre dans son sac de vacances, à savourer sur la plage avec une bonne bière, un mojito ou une coupe de Don Pérignon, c’est selon…

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s