De si jolis mensonges, Léa Laurent, City Editions

IMG_3716

Mentir sur son CV, une chose bien immorale (mais plus courante que l’on ne le pense), que Lizzy Sullivan, célibataire et accro au shopping, va pourtant tenter. Ben oui, on ne peut pas être accro au shopping et fauchée ! A 29 ans elle est incapable de garder un travail, encore moins un petit ami, et elle vit dans l’ombre de son frère à qui tout réussit. Alors Lizzy va gonfler son CV et taper dans l’œil d’une grosse entreprise de création de chaussures.

Et rencontrer dans la foulée le sublime Stephen. Mais quand on a mentit une fois, il est facile de recommencer… D’autant plus facile si c’est pour couvrir son premier mensonge.  Et ainsi de suite ! Lizzy s’embarque dans des mensonges plus gros qu’elle, la liste s’alourdit, et les conséquences aussi…

Ce livre m’a rappelé une citation que j’ai entendue, et qui convient à merveille à ce roman ; « Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité elle, prend l’escalier. Même si elle met plus de temps, elle finit toujours par arriver. »

Le début laisse présager une chick lit sans trop d’originalité, faisant penser à une copie de la célèbre accro du shopping de Sophie Kinsella, et pourtant c’est vraiment une belle surprise ! Le personnage de Lizzy est un personnage comme on en trouve dans toutes les chick lit, accro au shopping, sans le sou, à qui il arrive toutes sortes de catastrophes.  Une de ces héroïnes, que, bien que vue et revue,  l’on trouve toujours passionnante et auquel on peut s’identifier dans certaines situations. Mais dans ce livre, un rebondissement inattendu vient apporter la touche d’originalité nécessaire pour se démarquer, agréable et étonnante.

C’est un bon moment que l’on passe avec cette lecture, ces situations drôles, parfois hilarantes, ces personnages si proches de nous qui nous rappellent nos propres vies, nos expériences, et nos propres mensonges. Car au fond, qui n’a jamais menti ?

Chick-lit qui fait du bien, qui se lit vite, et pleine d’humour, à mettre dans sa valise ou à lire quand le moral est en berne !

kitty

Publicités

2 réflexions sur “De si jolis mensonges, Léa Laurent, City Editions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s