Albert sur la banquette arrière, Homer Hickam, Editions Mosaic

IMG_3730

L’histoire plus ou moins vraie d’un mari, de sa femme et de l’alligator de sa femme.

Homer et Elsie sont mariés. Homer, honnête mineur,  aime sa femme par-dessus tout, ce qui n’a pas l’air d’être le cas de cette dernière, qui pense encore à son ex, un jeune homme parti dans le but de devenir acteur. Il lui a offert, comme cadeau pour son mariage, un alligator, qu’Elsie a choisi d’appeler Albert.

Albert bénéficie d’une attention complète, de caresses et d’une alimentation au poulet, sa nourriture préférée. Ainsi que  le droit d’embêter Homer. C’est pourquoi un jour, l’ultimatum tombe ; « C’est Albert ou moi ».

Elsie ne peut décemment pas préférer garder son alligator et virer son mari, que diraient les gens ? Comment serait-elle vue ? C’est ainsi que tous les trois prennent la route pour la Floride, pour ramener Albert dans son pays natal. Sur le trajet, ils vont rencontrer des tas de gens, faire des choses complètement folles… vivre tout simplement. L’amour d’Elsie et Homer survivra-t-il à ce voyage ? Et Albert dans tout ça ?

Homer Hickman Jr, l’auteur, s’est inspiré de ces parents pour écrire cette histoire. Tout ce qu’il leur est arrivé est-il vrai ou inventé ? On se le demande encore en refermant le livre. Car les rebondissements sont complètement fous et semblent irréels. Néanmoins,  c’est peut-être mieux de ne pas savoir et de garder cette part de mystère.

C’est un roman vraiment très original. Tout d’abord par l’intrigue ; ce couple, cet alligator et la traversée en voiture pour la Floride. Les évènements et les rencontres qui s’enchainent sur leur chemin tout au long de la traversée sont aussi fous que les personnages eux-mêmes. Qu’elles soient bonnes ou mauvaises, chacune de ces rencontres va leur apprendre quelque chose. Ensuite, ce livre est très original dans la construction du récit et de ses chapitres, de l’écriture.

Mais c’est aussi et surtout un roman drôle, remplis d’anecdotes et de références littéraires, avec lequel nous passons un bon moment. Avec ce couple mal assorti, cet alligator et ce coq dont on ne comprend pas le rôle. Ils vont apprendre, vivre, à travers cette fabuleuse excursion, vont comprendre le rôle du destin, qui est un élément très présent dans ce roman.

Drôle, attendrissant, parfait pour vos lectures de l’été !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s