Trois secrets, Randy Susan Meyers, Le livre de poche

IMG_3692

Tia est une jeune femme de 24 ans qui tombe folle amoureuse de Nathan, un homme marié et père de famille. Leur relation la comble de bonheur et lorsqu’elle lui annonce qu’elle est enceinte, elle est persuadée qu’il va quitter sa famille. Mais il lui demande d’avorter, et ne lui donne plus le moindre signe de vie.

Caroline, chercheuse en médecine, est une femme stricte accaparée par son travail. Son mari Peter souhaiterait un enfant mais il ne peut en avoir. Il somme sa femme d’en adopter un, lui assurant qu’il ne leur manque que cela pour mener une vie parfaite. Caroline, bien que n’ayant aucune envie d’être mère, accepte à contrecœur.

Juliette est heureuse ; un mari aimant et deux adorables garçons, un travail qu’elle adore et un bonheur sans limites. Mais sa vie bascule lorsque son mari lui avoue avoir eu une relation extraconjugale.

5 ans plus tard, Tia envoie une lettre à Nathan, Juliette l’intercepte et découvre une nouvelle fois la trahison de son mari. Ces trois familles vont se retrouver liées par le destin. Mais vont-elles se remettre de ces secrets qui vont bouleverser leurs vies ?

Un livre fort sympathique à mettre dabs sa valise pour l’été ! Le fil conducteur de ce roman reliant les trois familles est présent tout au cours de la lecture, et le suspense, bien que par moment plutôt lent, maintient tout de même en haleine le lecteur. Pas de gros rebondissements cependant, le rythme ne s’affole pas et le plus gros de l’histoire se déroule au début.

Des thèmes douloureux sont évoqués de manière remarquable et avec toute l’empathie nécessaire à travers l’écriture.  La difficulté d’être mère, l’abandon d’un enfant et la souffrance que peut engendrer un adultère. C’est cependant ce dernier thème qui retient toute l’attention et qui va bouleverser la vie des trois familles. Paradoxalement, le personnage responsable ne nous apparait pas pour autant repoussant. Les personnages sont tous attachants, et aucun jugement n’est influencé à leur encontre. Ils ont fait leurs choix, leurs erreurs, mais chacun est humain et c’est là le message de l’auteure.

Un drame familial, interfamilial même, touchant, qui malgré un rythme lent, est un roman parfait pour l’été.

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s