Le jour où Anita envoya tout balader, Katarina Bivald, Editions Denoël

IMG_3787

Anita a 38 ans, est mère célibataire et travaille dans le supermarché d’une petite ville où tout le monde se connait. Elle a toujours tout fait pour sa petite Emma, l’élever seule, la protéger, la chérir. Elles ont toujours été seules contre le monde. Mais aujourd’hui, Emma a 19 ans. Et aujourd’hui Emma déménage pour poursuivre ses études à l’université.

Anita se retrouve seule, sans aucune activité, sans aucune autre sortie que la sortie hebdomadaire au bar du coin avec Pia, sa meilleure amie. Trop, beaucoup trop de temps libre, et si peu de chose à faire…

Anita décide alors de réaliser l’un de ses nombreux rêves de jeunesse ; apprendre la moto. Et quand le moniteur est beau comme un dieu, a 10 ans de moins qu’elle et s’intéresse fortement à Anita, ses ailes vont se déployer… Des leçons de moto, tomber amoureuse, tout réapprendre des relations amoureuses, se lancer dans l’organisation d’une animation pour la ville, et passer plus de temps avec sa maman atteinte d’Alzheimer…A force de multiplier les activités pour combler le manque de sa fille, Anita ne va bientôt plus avoir de place pour elle !

Second livre de l’auteure, il est tout aussi attractif que le premier. Pas tout à fait dans le même style néanmoins, car celui-ci possède beaucoup plus d’humour, de réflexions sur la vie de couple et reste très moderne.

Katarina Bivald aborde avec beaucoup d’humour et de dérision les différentes « crises » par lesquelles passe l’être humain, et des thèmes profonds à travers des personnages complètement délurés. La maladie, la difficulté d’élever ses enfants seuls, la tristesse de les voir quitter la maison, la découverte de l’amour à 40 ans, la différence d’âge dans un couple, la peur du qu’en dira-t-on… Autant de thèmes sérieux, abordés avec humour et malgré tout beaucoup de sensibilité, qui nous rendent la lecture passionnante et nous mènent à nous questionner sur notre propre vie.

Léger bémol pour le titre ; envoyer tout balader, pour moi c’est TOUT ! Le travail, la maison, la famille, les amis…Or ce n’est pas le cas puisque le personnage d’Anita n’envoie pas tout balader, et ne fait que commencer à vivre finalement ! Mais ce n’est qu’une petite remarque qui ne ternit pas l’image que je garde de ce roman !

A mettre dans vos valises pour cet été !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s