Le garçon qui rêvait de voler en Cadillac, Alice Quinn, City Editions

img_4044

Ranko, 13 ans, est un jeune un peu perdu de la DDASS. Il ne connait pas son père et sa mère est en prison. Alors pour survivre, il se raconte que son père vit à la Réunion, qu’il est pirate, et qu’un jour il ira le rejoindre. Et pourquoi pas maintenant ?

Il fugue de son établissement, et s’imagine déjà braquer les petits vieux à la sortie des banques pour se payer son billet d’avion. Oui mais… tout ne se passe pas comme prévu. Après avoir croisé la route d’un tueur recherché sans le savoir, Ranko braque Jo, un homme de 70 ans qui conduit une Cadillac rose bonbon.  Mais l’attitude de Jo déstabilise Ranko, qui commence à apprécier cet homme curieux. Plutôt que de s’enfuir à la Réunion, une incroyable amitié va s’installer entre eux et leur faire vivre de formidables aventures…

Si le style est de prime abord curieux, nous sommes vite happés dans cette aventure loufoque. Un jeune de 13 ans complètement perdu et un papy de 70 ans qui sort de l’ordinaire. Et entre eux, cette amitié complétement improbable qui donne une combinaison gagnante pour un bon roman sympathique et original.

Des personnages loufoques auxquels on s’attache vite car malgré leur morale, qui n’est pas toujours bonne, ils possèdent un véritable grain de folie, qui donne toute son originalité à l’histoire.  Et la preuve que parfois des amitiés intergénérationnelles peuvent être très fortes et changer la vie de chacun….
Un roman court qui permet de passer un bon moment de lecture, de se changer les idées, de sourire, d’être ému. Une belle histoire d’amitié !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s