L’embarras du duc, Les infortunes conjugales tome 2, Callie Hutton, Edition Charleston

img_4052

2e tome de cette série, concentré cette fois sur un ami de Jason de Coventry, le duc Drake de Manchester.

Nous sommes toujours à Londres, dans les années 1800, et alors que la saison mondaine va commencer, Drake cherche sa duchesse. Seul héritier depuis la mort de son père, il vit avec sa mère et ses quatre sœurs, dont il a la charge. Il imagine la femme parfaite, charmante, distinguée, qui saura accomplir ses devoirs de femme de duc, sans tomber dans le romantisme amoureux.

La jeune Pénélope Clayton a perdu son père il y a quelques années. Fille de la campagne, elle poursuit les travaux de botaniste de son père, ne songeant pas le moins du monde à se marier. Timide et maladroite, il n’y a rien qu’elle n’aime plus que la solitude et ses plantes, car elle préfère la boue et les fleurs aux paillettes et à la danse.

Mais son tuteur et sa tante l’envoient dans la famille de Drake, pour qu’elle vive sa première saison mondaine avec les sœurs de ce dernier, et se marie. Drake, qui est chargé de sa protection et de son suivi, est agacé par cette jeune femme maladroite, semant la tempête partout où elle va. Agacé mais attiré… Lui qui cherche la femme parfaite est paradoxalement attiré par les imperfections de Pénélope. Ne dit-on pas que les contraires s’attirent ?

C’est agréablement surprise que je découvre l’histoire de Drake, l’un des personnages du tome 1. L’écriture parfaite nous plonge de nouveau dans le Londres des années 1800, dans les soirées mondaines et la perfection qui est de rigueur. Pas de faux pas lors de danses, porter des lunettes vous rend moins attirante, être maladroite ne correspond pas à ce que cherche un duc… autant d’idées reçues expliquées, mais aussi démenties grâce au personnage de Pénélope, de qui on se sent très proche.

Drôle malgré elle, la petite fille timide va se dévoiler petit à petit pour notre plus grand plaisir, amorçant un changement dans son attitude, gagnant en assurance petit à petit. Toujours cette plume superbe, teintée d’humour et de sensualité là où il faut, sans trop en faire.

Cette saga est un régal, vivement le prochain !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s