Abandonnée de tous, Hope Daniels et Morag Livingstone, Editions Archipel

img_4081

Londres, années 1980.

Hope Daniels est une petite fille qui vit avec ses deux frères un enfer quotidien. Ses parents sont alcooliques, utilisent l’argent des allocations  pour leur dépendance avant de penser au bien-être de leurs enfants. Ceux-ci sont sales, vivent dans des conditions hygiéniques intolérables et doivent se priver de manger pour permettre à leurs parents d’assouvir leurs besoins. Leur mère se prostitue, bien souvent dans la même pièce que ses enfants. Hope se persuade que tout est normal, que ses parents font de leur mieux.

Mais un jour, la goutte fait déborder le vase, et alors qu’elle a 9ans, Hope se rend au commissariat avec ses frères pour trouver de l’aide. Elle obtient le placement en foyer où ces années ne seront pas forcément plus faciles mais où au moins elle est nourrie correctement, a un toit, et des gens qui s’occupent d’elle.

Aujourd’hui, Hope s’en est sortie et livre dans ce témoignage, son enfer.

Récit réel et d’autant plus poignant, ce livre est bouleversant par l’émotion qu’il suscite. Il est impossible de ne pas éprouver de l’empathie face à l’enfance désastreuse de la petite Hope. Comment peut-on accepter de vivre dans de telles conditions ? Comment, en tant que parents, peut-on offrir une telle vie à ses enfants ? Comment peut-on préférer l’alcool à une alimentation et une hygiène décentes pour la chair de sa chair ? Il apparait impensable d’agir comme les parents de Hope l’ont fait, et pourtant…

Récit à la première personne, c’est Hope qui nous raconte, qui nous émeut, qui nous bouleverse. La jeune femme, petite fille à l’époque, a fait preuve d’un incroyable courage pour se sortir de cette situation, elle et ses frères, et a sans doute sauver leurs vies ce jour-là. Enfant grandement perturbée par cette enfance malheureuse, adolescente mal dans sa peau sans cesse à la recherche d’affection, Hope est désormais une jeune femme libre, maman et femme, délivrée de son passé.

Ce roman est son message d’espoir, preuve que malgré une enfance difficile, il est possible de s’en sortir. Volonté, courage, espoir, le combat est long mais il est possible de ne pas reproduire le schéma familial et couper court au cercle infernal, pour revivre.

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s