Là où elle repose, Kimberly McCreight, Editions du Cherche-midi

img_4159

Auteure du très célèbre Amelia, qui a été un de mes coups de cœurs de l’année passée, Kimberly McCreight revient avec un nouveau thriller que j’avais hâte de découvrir.

Ridgedale, petite ville charmante non loin de New York, a toujours bénéficié d’un statut tranquille. Mais la découverte du corps d’un bébé dans les bois jouxtant l’université va tout changer. Personne ne connait ce bébé, qui, de sexe féminin, a plutôt l’air d’un nouveau-né. La police cherche à déterminer les causes de sa mort, et, en vain, qui est la mère.

Molly Sanderson, jeune journaliste, est chargée de couvrir l’évènement pour le journal où elle travaille. Un évènement qui va faire ressurgir des blessures pas tout à fait cicatrisées ; Molly a perdu sa petite fille lors de l’accouchement, et culpabilise toujours de n’avoir pu donner une petite sœur à sa fille Ella. Après une longue dépression, épaulée pour son mari, elle a pourtant relevé la pente. Aujourd’hui, elle se sent prête à tout pour trouver ce qui est arrivé à ce bébé. Mais plus elle fouille, plus des secrets obscurs se dégagent. Le passé revient au galop dans cette ville sans histoires…

2e succès pour l’auteure d’Amélia, qui nous prouve une fois de plus son talent avec un roman vraiment captivant, à la couverture superbe. Quoi de plus dramatique que la mort atroce d’un nourrisson comme point de départ ?

Son écriture nous plonge immédiatement dans l’histoire, réveille notre instinct maternel et les personnages – nombreux – nous captivent. Nombreux, divers, et nos doutes sont de ce fait, variés. Chaque personnage peut apparaitre potentiellement coupable, mais la vérité est toute autre. Jusqu’au bout, l’auteure garde le secret. Les personnages sont bouleversants de réalisme, leurs vies, leurs histoires, tout en eux nous transporte totalement dans un autre monde. Encore plus incroyable ; ce lien qui les unit tous, qui prend forme au fur et à mesure.

On retrouve vraiment le style de Kimberly McCreight, qui déjà dans Amelia, entrecoupait l’histoire d’extraits de pages facebook, de conversations sms. Ici ce sont les articles en ligne du journal suivis des commentaires internautes, et des pages de journal intime.  L’auteure est dans l’actualité et dénonce toujours l’impact que peuvent avoir les réseaux sociaux. Le thème reste également proche de son premier roman ; être mère, avec toutes les difficultés qui s’en suivent.

C’est un nouveau coup de cœur pour moi, un thriller vraiment brillant ; prévoyez une soirée tranquille afin de ne pas être dérangé dans la lecture !

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s