Deux cigarettes dans le noir, Julien Dufresne-Lamy, Editions Belfond

img_4190

Clémentine est une jeune femme plutôt solitaire qui vit à Paris et travaille dans une usine de parfum. Elle est enceinte d’un de ses collègues intérimaires mais va élever seule l’enfant. Seule, comme elle a toujours été.

Le soir où elle accouche, c’est le flou. Elle se revoit prendre la route pour aller à la maternité, seule. Elle se revoit faucher une personne. Une femme, des cheveux gris, une cigarette. Deux jours plus tard, elle est de retour chez elle avec son fils et elle apprend la mort de la célèbre danseuse Pina Bausch. Cheveux gris, cigarette.

Aucun doute. Clémentine a tué la célèbre danseuse le soir où elle a mis au monde son fils. Comment cela s’est-il passé ? Elle n’en a aucune idée. Mais à partir de ce moment, Pina devient sa seule obsession.

Voici un roman subtil et d’une grande originalité, qui étonnera forcément ses lecteurs. L’auteur possède un style particulier, bien à lui, qui trouble par sa maitrise parfaite des thèmes évoqués, par ses métaphores et la subtilité présente dans ses écrits. La vie y côtoie la mort, l’amour et la maternité y côtoient la solitude. Et la danse enveloppe le tout. Les thèmes sont aussi contradictoires que complémentaires, se chevauchent, dansent ensemble et nous offrent une ode à la vie, à la danse.

C’est également une présentation de ce qu’a été la vie de la célèbre danseuse et chorégraphe Pina Bausch. L’auteur reprend d’une façon étonnante toute sa vie en l’intégrant parfaitement au récit, ce qui m’a permis de découvrir cette femme que je ne connaissais pas. Brillant et original, une nouveauté de cette rentrée à découvrir.

kitty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s