Les couleurs de la vie, Lorraine Fouchet, Editions Heloise d’Ormesson

Kim vient de perdre sa grand-mère. Son roc, son modèle, la femme qui l’a élevée a préféré mettre un terme à sa vie plutôt que de se regarder vieillir encore. Kim n’a pas connu son père et a perdu sa mère jeune. Sa grand-mère était sa seule famille. Il ne lui reste désormais que Clovis, son petit ami, qu’elle va pourtant fuir malgré le réconfort qu’il lui apporte. Car Kim veut comprendre ce qui a poussé sa grand-mère à vouloir partir à son âge.

Elle quitte son île bretonne pour Antibes afin de devenir la dame de compagnie de Gilonne, une ancienne actrice exigeante. Elle espère ainsi qu’en côtoyant cette femme âgée, elle comprendra le geste de sa grand-mère. Elle y rencontre le fils de Gilonne, Côme et prend petit à petit ses marques. Puis un jour, elle découvre que Côme est censé être mort depuis plusieurs années.

Kim va mener sa petite enquête, inquiète à l’idée que Gilonne ne soit victime d’un imposteur. Sans oublier sa propre enquête personnelle. Va-t-elle trouver des réponses à toutes ses questions ?

Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie, Malraux

Si vous avez un petit coup de mou, si vous cherchez le sens de la vie, de votre vie, alors ne passez pas à côté de ce superbe roman ! L’écriture est extraordinaire par sa simplicité et l’émotion qu’elle dégage, tellement proche de nous, de nos propres émotions, de nos propres questions sur le sens de la vie. Impression renforcée par l’empathie immédiate pour le personnage de Kim, sa bienveillance, son naturel, son humanité.

Au cœur de cette belle histoire sur le sens de la vie, une intrigue s’ajoute et apporte du suspense à l’ensemble tout en explorant plusieurs thèmes qui se rejoignent. L’amour d’une mère, la vieillesse, la vie, la mort, la joie d’être parent, la sensation de solitude, le besoin de réponses. Des thèmes qui s’attirent et s’imbriquent au long de la lecture. L’auteure nous pousse à nous poser nous aussi des questions  sur le sens de la vie, de notre vie. A y trouver les réponses, à comprendre que notre vie est ce que l’on en fait.

C’est un roman plein d’espoir, de bonne humeur et d’amour. Un feel good à ne pas louper, l’un de mes coups de cœur de cette année.

Publicités

2 réflexions sur “Les couleurs de la vie, Lorraine Fouchet, Editions Heloise d’Ormesson

  1. Je relis votre post, Kitty, et je vous remercie à nouveau, parce que vos mots me touchent, parce qu’ils colorient mon roman, parce que le monde est un peu fou mais que les émotions, les rires, les livres et ceux qui s’y plongent le sauvent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s