La mystérieuse histoire de l’oeillet rose, tome 1, Laureen Willig, Editions Charleston, Diva Romance

Eloïse est une jeune américaine venue à Londres pour effectuer des recherches pour sa thèse. Celle-ci porte sur les espions britanniques sous Napoléon Bonaparte, les mystérieux espions se donnant le nom de fleurs ; le Mouron Rouge, la Gentiane Pourpre et l’Œillet Rose. Pour les deux premiers, elle a pu trouver une quantité d’informations, mais l’œillet rose, qui n’a jamais été démasqué, demeure un grand mystère.

Ne disposant pas d’autres informations, elle contacte tous les descendants de la Gentiane pourpre, et l’une d’elle, une vieille femme, l’invite à venir consulter les archives familiales. Eloïse va ainsi retracer l’histoire de la gentiane pourpre, grâce à des lettres datant de 1803 et plonger dans l’histoire passionnante de Amy, de sa cousine Jane, du beau et ténébreux Lord Richard. Une plongée dans l’époque napoléonienne qu’Eloïse est ravie d’entamer.

Mais ce n’est pas du goût de Colin, le neveu de la vieille dame, qui refuse qu’Eloïse découvre l’identité de l’œillet rose. Qui est ce mystérieux inconnu et qu’a-t-il fait pour qu’on cherche à tout prix à taire son nom ?

Mêler roman actuel, roman historique, romance et humour dans un même roman ? C’est possible et en voici la preuve !

L’auteure nous plonge dans une intrigue qui est elle-même plongée dans une intrigue. Un livre dans un livre magistralement mené avec des personnages fabuleux. Eloise et son côté maladroit, prête à tout pour obtenir des informations pour sa thèse. La jeune Amy, brillamment cultivée pour son jeune âge, fougueuse et pleine de vie. Jane, sa cousine, qui par son calme et son côté plus posé, tempère Amy. Des personnages féminins explosifs, aux forts caractères, qui donnent tout ce feu au roman.

Le côté historique est vraiment bien mis en valeur mais sans jamais être lourd, grâce à la plume légère de l’auteure et le ton humoristique qu’elle parvient à garder tout au long du récit. Quelques scènes sensuelles viennent pimenter la lecture, lui donnant un petit côté sexy juste comme il faut, agrémenté d’un suspense léger mais suffisant. Ni trop, ni pas assez, tout est dosé à la perfection !

Ce livre est un vrai bonheur à lire, un petit bijou à savourer. Gros coup de cœur !

Publicités

Une réflexion sur “La mystérieuse histoire de l’oeillet rose, tome 1, Laureen Willig, Editions Charleston, Diva Romance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s