Les soeurs de coeur T2 Judith, Christine Feehan, Editions Charleston, Diva Romance

Dans le 1er tome de cette saga, nous avions fait la connaissance de Rikki, cette jeune autiste habitant Sea Heaven, sur un grand terrain qu’elle partage avec ses sœurs de cœur. Chacune d’entre elle possède un don particulier en lien avec les éléments.

Ce second tome est consacré à Judith Henderson, une jeune femme au sombre passé, artiste dans l’âme ; la peinture et la réalisation de kaléidoscopes n’ont aucun secret pour elle. Comme ses sœurs, elle s’est toujours éloignée des hommes, pour se protéger elle et son pouvoir, mais aussi pour les protéger des noires pensées qui inondent parfois son âme. Ame qui n’a toujours pas trouvé le repos et qui a soif de vengeance pour un meurtre non puni depuis 5 ans.

A plusieurs milliers de kilomètres de là, Stefan Prakenskii, un russe engagé par le gouvernement, fait un court séjour dans une prison française afin de glaner quelques informations sur Jean-Claude La Roux, un meurtrier qui ne purge pas sa peine pour les bonnes raisons et obsédé par les photos d’une femme qu’il fait suivre. La mission de Stefan est de retrouver une puce électronique comportant des informations compromettantes. Et pour ce faire, il est envoyé à Sea Heaven, chargé de séduire l’ex-copine de Jean-Claude La Roux pour récupérer cette puce qu’elle possède surement. Ex-copine qui n’est autre que Judith Henderson.

Et Stefan n’est pas au bout de ses surprises. Retrouver la trace de son frère à Sea Heaven va l’étonner autant que l’attirance qu’il éprouve pour Judith. Mais dans l’ombre, quelqu’un guette. Et si tout cela était un piège ?

Je n’avais pas spécialement apprécié le 1er tome, et le second m’a paru tout aussi long, avec tout de même quelques éléments positifs qui ont rendu la lecture plus agréable.  Le personnage de Judith est plus intéressant que celui de Rikki. Est-ce son côté artiste, cette joie de vivre qu’elle affiche, cette empathie dont elle est capable et parallèlement ce côté sombre de ce personnalité qui m’ont plus parlé ?

Dans sa composition, le récit est toujours aussi long dans les descriptions, répétitif dans les émotions ressenties et expliquées par les personnages. Mais le gros plus de ce second tome, c’est le suspense et le côté thriller qui se mêle à la romance de façon beaucoup plus marquée, donnant du piquant à l’histoire. Car si l’histoire est un peu plate sans ces rebondissements, le coup de foudre est lui un peu trop… trop. Il possède un côté irréel légèrement pathétique et trop cliché. Concernant l’aspect surnaturel, il est dans ce second tome, un peu plus du domaine du « possible » même si certaines situations sont encore trop surréalistes à mon goût, rendant certaines scènes vaguement incompréhensibles.

Encore un avis mitigé pour cette saga, même si ce second tome est plus satisfaisant que le premier. Une romance à laquelle se mêlent frissons, rebondissements et un soupçon de surnaturel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s