Le masque de la tulipe noire, Lauren Willig, Diva Romance, Editions Charleston

Quel plaisir de replonger à nouveau dans cette fabuleuse romance historique !

Dans ce second tome, nous retrouvons Eloise qui poursuit des recherches pour sa thèse. Après avoir découvert l’identité de l’œillet rose (cf tome 1), Eloise, à travers les archives de la famille Selwick, découvre une autre appellation secrète ; la Tulipe noire. Un autre espion engagé, à l’importance capitale. Mais qui est-il ? Elle s’installe chez Colin, le descendant de la famille pour poursuivre ses recherches. Si ce dernier semble froid et n’est pas toujours agréable, Eloise le sent se détendre de plus en plus à son contact, et elle commence à éprouver de curieux sentiments à son égard…

Mais revenons à ces lettres qu’elle découvre ; après les correspondances d’Amy, ce sont celles de sa belle-sœur Henrietta qu’elle parcourt. Les courriers de la sœur de la célèbre Gentiane pourpre vont lui en apprendre plus sur son quotidien. Henrietta, que rien n’arrête, sa correspondance avec l’Œillet rose, son envie de s’investir pour le gouvernement et démasquer des espions – ce qui va se produire, malgré elle, et les sentiments qu’elle commence à éprouver pour Miles, le meilleur ami de son frère. .. de redoutables évènements l’attendent.

Plongeon immédiat dans l’Angleterre du 19e siècle ! Et, dans ce second tome, dans la vie de Henrietta. Une jeune femme que l’on prend grand plaisir à découvrir, à travers son fort caractère et sa détermination. Et quelle n’est pas notre surprise de voir son masque se retirer lorsqu’elle confie ses sentiments pour Miles, et nous révèle derrière cette carapace, une femme sensible capable d’aimer. Car on aurait pu en douter face à son aversion pour les hommes ! Henrietta est un personnage fascinant et possède toutes les qualités de la femme telle qu’on l’imagine.

L’écriture est un pur plaisir ; humour, histoire, sensualité ; la plume de l’auteure est parée de tous les ingrédients nécessaires au récit. En découle une lecture fluide dont on se délecte, dont on savoure chaque instant. L’auteure nous transporte réellement dans l’histoire, entre passé et présent, dont elle maitrise pleinement chaque chapitre.

Cette série est un vrai coup de cœur que l’on referme avec une immense satisfaction, mais également une pointe d’impatience… vivement le prochain !

Publicités

Une réflexion sur “Le masque de la tulipe noire, Lauren Willig, Diva Romance, Editions Charleston

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s