Au fond de l’eau, Paula Hawkins, Editions Sonatine

Après le gros succès de la fille du train, c’est un plaisir de retrouver Paula Hawkins et son écriture délicate et pleine de suspense avec un deuxième roman à la hauteur du premier.

Julia et Nel sont deux sœurs que tout a toujours opposé. Nel était celle qui brillait, la lumineuse petite puis la jeune fille belle, mince, entourée d’amis. De quatre ans sa cadette, Julia vivait dans son ombre, timide, ronde, se dévalorisant sans cesse. A 17 et 13ans, un évènement fait basculer à tout jamais leur relation déjà fragile.

Désormais adulte, Julia s’est totalement désintéressée de sa sœur et refuse le moindre contact de Nel. A ses appels incessants, elle ne répond jamais. Une semaine après la dernière tentative de Nel, celle-ci est retrouvée morte dans la rivière de Beckford, la ville où elles ont grandi. Julia est obligée d’y retourner. Reconnaissance du corps. Rencontre avec sa nièce de 15 ans, Lena. Retour dans la maison de leur enfance. Retour plusieurs années en arrière. Retour à sa peur de la rivière.

Julia a toujours eu peur de celle-ci, et elle va devoir à nouveau l’affronter. Car derrière le prétendu suicide de sa sœur se cache une vérité bien plus terrifiante qui concerne le bassin aux noyées, le surnom de ce bras de rivière qui a déjà accueilli de nombreuses femmes avant Nel…

Whaou. S’il n’y avait qu’un seul mot, ce serait celui-ci. Je suis à nouveau époustouflée par cette auteure et la complexité qu’elle tisse autour d’une intrigue simple.

Elle possède une capacité remarquable à se mettre dans la peau et l’esprit de ses personnages, pour nous les présenter de la plus réelle des manières. Et cela même lorsqu’ils sont nombreux, ce qui est le cas dans ce roman. Des chapitres courts faisant parler tour à tour les personnages qui accroissent le suspense et le rythme de la lecture. Certains parlent à la première personne, d’autres à la troisième. Nous faisons ainsi connaissance avec ; Sean, l’enquêteur de police, son adjointe Erin, son père Patrick, sa femme Helen. Louise la mère d’une jeune fille suicidée il y a peu, Josh son fils, Mark un enseignant, Nickie une voyante considérée folle. Sans oublier Nel, Julia et Lena.

De nombreux personnages et autant de doutes qui se multiplient, autant de suspects potentiels. Car s’il est clair que Nel ne s’est vraiment suicidée, nous sommes loin de comprendre ou de deviner ce qui a pu se produire. Et ce grâce au remarquable talent de Paula Hawkins qui joue avec ses personnages, mais aussi avec le lecteur.

Emotion et empathie sont au rendez-vous car chacun n’a pas eu de vie facile, à croire que ce bassin aux noyées est une véritable malédiction. A travers Julia et Lena, nous passons par plusieurs émotions et thématiques ; tristesse, peine, colère, rage, difficulté à surmonter un deuil, harcèlement, viol, infidélité, l’amour maternel, familial, amical. Des thèmes aussi différents et variés que la dizaine de personnages présents, qui s’intègrent parfaitement à l’histoire pour créer un scénario captivant et remarquable.

Gros coup de cœur pour le second roman de l’auteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s