Sissi impératrice malgré elle, Allison Pataki, Editions de l’Archipel

Vienne, Autriche 1853. La jolie Elisabeth, surnommée Sissi, a 15 ans lorsqu’elle part pour Vienne avec sa mère et sa sœur Hélène, qui doit être présentée à leur cousin François-Joseph, l’empereur d’Autriche, en vue d’un mariage. Les deux sœurs sont le jour et la nuit ; Hélène est timide, réservée, lit beaucoup et n’expose que peu son avis. Sissi elle, est joyeuse, passionnée d’équitation et de nature, rebelle dans l’âme et ne peut s’empêcher d’avoir un avis sur tout.

Cette différence entre les deux sœurs, François-Joseph l’a remarqué lui aussi. Et c’est pourquoi il s’oppose à sa mère, la terrible archiduchesse Sophie lorsqu’elle souhaite lui faire épouser Hélène. François-Joseph est tombé sous le charme de Sissi, et c’est réciproque.

Sissi se retrouve propulsée sur le trône avec le titre d’impératrice. D’abord ravie de se retrouver mariée à l’empereur, sa joie de vivre va vite s’effriter ; la vie à la cour est loin d’être ce à quoi elle s’était attendue. Finies les longues promenades à cheval, les heures passées dehors. Désormais elle doit rester au château suivie d’une nuée de courtisanes qui ne l’a quittent pas d’une semelle, avec pour seule mission de donner un héritier à l’empereur.

A travers ce roman, l’auteure retranscrit une partie de la vie de cette fascinante femme qu’a été Sissi. Et si le début du récit s’annonce excellent avec l’adolescence de la jeune fille, sa vie paisible dans la campagne familiale, la suite s’avère bien plus sombre. La plume magistrale de l’auteure va nous faire passer par toutes sortes d’émotions durant les différentes périodes de la vie de Sissi. L’empathie pour cette jeune femme pleine de vie est immédiate, de même que la compassion et la tristesse que nous ressentons à son égard par la suite. Car sa détresse, son désespoir, sont tels qu’ils transpercent le lecteur.

L’auteure nous plonge dans la vie de cette femme extraordinaire, impératrice d’Autriche, Reine de Hongrie, qui n’a pas eu une vie facile ; dominée par sa belle-mère, par sa condition d’impératrice qui entrave sa liberté, humiliée par son mari, trahie, trompée. C’est le portrait d’une femme pleine de courage qui a supporté tous les obstacles qui se sont dressés devant elle, qui a gardé, malgré les épreuves, sa douceur et sa joie de vivre.

Un superbe roman historique qui m’a permis de (re)découvrir l’histoire de Sissi, c’est un pavé à déguster, à savourer. A aucun moment on ne s’ennuie, et j’ai même été déçue de terminer la lecture… J’espère que l’auteure écrira la suite…

Gros coup de cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s