Fille de bohème, Vania Prates, Editions Charleston

Mélissandre est une jeune femme très terre à terre, qui possède un bel appartement à Paris, avec son fiancé parfait, et un travail de cadre dans lequel elle s’épanouit. Ses fréquentations gravitent dans le même milieu qu’elle, jamais rien n’est laissé au hasard.

Et puis un soir, sa vie entière va basculer. Lors de l’enterrement de vie de jeune fille de sa meilleure amie, une troupe d’artiste vient animer la soirée. Parmi eux, une femme, hypnotiseuse, convainc Mélissandre de la laisser l’hypnotiser. Plus que sceptique, elle accepte tout de même, et se rassure en voyant que rien de particulier ne s’est passé.

Mais s’en suivent des nuits entières où Mélissandre va revivre, en rêve, la vie d’une certaine Eveline, bohémienne de la cour de Miracles dans un Paris du 17e siècle. Cela pourrait paraitre anodin si Mélissandre ne commençait pas à ressentir les mêmes émotions qu’Eveline. L’impact des pouvoirs de l’hypnotiseuse est important. Car hormis les rêves vécus par Mélissandre et son changement de comportement radical, elle fait la rencontre du beau Ric, un peintre de Montmartre qui ressemble trait pour trait à l’homme qu’aime l’Eveline de ses rêves, Cam.

Mélissandre, pour qui la vie prend une tournure totalement opposée à ses habitudes de vie, se fait conseiller un certain monsieur Mandino, censé pouvoir l’aider. Mais si, en fin de compte, elle commençait à s’apprécier réellement telle qu’elle devient ?

C’est un roman absolument remarquable, regroupant différents ingrédients, différentes thématiques, toutes entrelacées à la perfection.

L’hypnose et ses pouvoirs surprenants est une part intégrante de l’histoire et se veut le fil conducteur du roman. Elle est à l’origine du changement important de Mélissandre, cette héroïne qui apparait de prime abord légèrement… imbuvable. Fière, terre à terre, côtoyant sans cesse le luxe, elle n’est pas l’image de l’héroïne idéale des romans Charleston. Puis l’hypnose va la transformer et nous rendre immédiatement plus empathiques à son égard, la rendant, au fil des pages, de plus en plus attachante.

Le suspense et l’amour vont eux aussi crescendo ; l’histoire de Mélissandre et celle d’Eveline s’entrelacent et crée un léger suspense, suffisant à nous plonger dans l’histoire. En effet, nous brûlons d’impatience de découvrir l’issue de ces deux destins si étroitement liés. L’amour lui, se retrouve dans l’histoire de Mélissandre, dans le destin d’Eveline, tout en étant présent dans les nombreux liens d’amitié, de parentalité qui apparaissent au cours du récit.

Enfin, ce roman possède un côté développement personnel fortement marqué et très agréable, à travers la quête, le changement de Mélissandre, qui va s’opérer petit à petit.  L’hypnose y est pour quelque chose, alors bien sûr, libre à tous d’y croire ou non, toujours est-il que ce roman fait l’éloge de ces surprenants pouvoirs…

Brillant, rafraichissant, un roman ‘’hypnotisant’’ à découvrir absolument !

Publicités

Une réflexion sur “Fille de bohème, Vania Prates, Editions Charleston

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s