Elles, Lisa Lutz, Editions du masque

« Ce n’est pas moi qui l’ai tué. Mais je n’ai pas d’alibi. Vous allez devoir me croire sur parole. »

Tanya Dubois retrouve son mari mort en bas de l’escalier. Ni malheureuse, ni heureuse, elle ne réagit pas comme une personne normale. Mais il faut dire que Tanya est quelqu’un de plutôt atypique. Elle commence par penser à se débarrasser du corps, mais finit par opter pour la fuite. Argent, voiture, un sac, Tanya sillonne les routes américaines jusqu’à une petite ville où elle fait la connaissance de Blue, une jeune femme à la fois étrange et attirante qui se bat elle aussi avec ses propres problèmes.

Toutes deux décident de changer d’identité, puis reprennent la route. D’abord ensemble, puis séparément. Mais sur leur chemin, certains sont prêts à tout et leur passé peut se cacher derrière chaque coin de rue. Car Tanya n’a pas seulement fui la mort de son mari. Elle cherche à effacer un passé plus ancien, auquel elle va pourtant devoir faire face…

Whaou. La construction de ce récit est parfaitement maitrisée : pas un seul instant on ne se doute de ce que cache Tanya, de ce qu’a pu être son passé et le dénouement final n’en est que plus impressionnant. L’auteure alterne les chapitres du présent avec des passages courts d’échanges de mails entre deux personnes, sans que rien ne révèle quoi que ce soit, mais où tout à sa place. Le mystère de son passé reste entier jusqu’aux dernières pages et maintient parfaitement le suspense qui ne cesse de croitre.

L’atmosphère est intense, lourde, palpable, à la limite parfois de la paranoïa. Les personnages sont excellents ; Tanya, à la fois victime et bourreau, c’est une femme forte que l’on ne peut qu’admirer et qui suscite notre empathie malgré les nombreuses identités qu’elle endosse et qui changent parfois son personnage. Blue, la fille bizarre et déroutante, on a envie de l’apprécier, mais son caractère si particulier nous fait souvent douter de sa sincérité. Des moments d’action intenses, des rebondissements s’enchainant à une allure folle, tout est parfait ; les personnages, le scénario, l’écriture. Tout.

Coup de cœur !

Publicités

Une réflexion sur “Elles, Lisa Lutz, Editions du masque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s