Les blessures du silence, Natacha Caléstrémé, Editions Albin Michel

Amandine Moulin, mariée et mère de trois petites filles, a disparu. C’est le commissaire Yoann Clivel qui est chargé de l’enquête, qui s’avère bien délicate. Henry, le mari d’Amandine, est persuadé qu’elle s’est suicidée ; elle était dépressive, ne s’occupait plus vraiment de ses filles, haïssait son travail. Les parents d’Amandine, eux, ne croient pas à cette thèse et sont certains qu’Amandine a été tuée, que jamais elle n’aurait laissé ses trois filles. Sa sœur et ses collègues quant à eux, pensent qu’Amandine s’est enfuie avec un amant, car elle n’était plus heureuse avec son mari et souhaitait divorcer.

Des témoignages différents qui n’éclairent pas Yoann Clivel, perturbé par tant de contradictions. Qui était vraiment Amandine Moulin ? La femme dépressive et suicidaire que dépeint son mari ? La femme fragile et apeurée comme prétendent ses parents ? Ou bien l’amante désireuse de liberté ?Et surtout, où est-elle ?

Avec une intrigue aussi forte, Natacha Calestrémé donne immédiatement le ton de ce polar magistral. Il y règne une ambiance particulière, suscitant malaise, gêne, interrogations et de nombreux doutes qui persistent au long de la lecture. Qui croire ? Toutes les personnes interrogées semblent dire la vérité, semblent connaitre Amandine. Mais finalement, à quel point connaissons nous vraiment les gens qui nous entourent ? Ne montrons nous pas différentes facettes de notre personnalité en fonction des personnes avec qui nous sommes ?

Une enquête vraiment mystérieuse et pleine de suspense et de rebondissements, où une petite dose de surnaturel vient agrémenter ce côté mystérieux du roman à travers les rêves et leurs symboliques. Parfois déroutante, mais totalement prenant, il y est question de thématiques dramatiques telles que l’emprise et ses effets pervers, ces cercles vicieux qui entravent la liberté. Mais surtout, il y a la violence, celle qui ne se voit pas, qui ne fait pas de bruit, ne laisse pas de traces mais fait tout aussi mal et est bien souvent difficile à déceler.

Coup de cœur que je vous recommande absolument !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s