La guerre insaisissable, Jean-Marc Moura, Editions JC Lattès

Début 20e siècle. Lily Rousseau a été abandonnée à la naissance. Très vite recueillie par deux femmes qui s’occupent d’elle comme des mères, elle place sa confiance en elles, grandit et devient vite une enfant différente des autres. Confiée ensuite à des religieuses à la suite d’un drame, Lily se découvre une passion pour la science et principalement l’étude des virus.

Elle trouve en la personne du professeur Oudewaerts un mentor qui va aider à son ascension. Une ascension de femme libre, seule, avec au cœur de sa vie les recherches de scientifique qu’elle mène. Puis éclate la première Guerre Mondiale et avec elle les bouleversements qui s’en suivent, suivi de la grippe espagnole, une des épidémies les plus meurtrières.

Epidémie qui va rapprocher Oudewaerts et Lily scientifiquement, qui vont profiter de cette opportunité pour effectuer des recherches sur cette grippe insaisissable et trouver un vaccin. Mais le professeur Oudewaerts semble avoir d’autres préoccupations plus sombres… Préoccupations qui amèneront Lilly à l’asile Ste-Anne en juin 1919, où elle est suivie par un psychiatre. C’est d’ailleurs par un échange entre Lilly et son psychiatre que commence ce roman, qui a été pour moi une déception.

Déception car le récit ne correspond pas vraiment à ce que j’attendais après avoir lu la 4e de couverture. Je n’ai pas réussi à être touchée par la lecture, par les personnages, par les situations, par l’écriture. Aucune empathie à aucun moment, j’ai trouvé le style plutôt froid et sans vie, bien que l’aspect scientifique soit lui plutôt bien exploité et plutôt agréable à lire. En revanche, l’aspect humain est totalement absent. Je m’attendais à quelque chose d’émouvant, mais les personnages m’ont plutôt rebutée par leurs obsessions et leur absence d’humanité.

Malgré ces déceptions, le contexte historique est plutôt intéressant et bien rapporté, nous immergeant dans cette terrible époque où a sévi la grippe espagnole, ce qui me permet tout de même de conclure sur une note positive.

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s