Des jours et des vies, Gill Paul, Editions Charleston

Direction la Russie, pas pour la coupe du monde, non, mais pour ce chef d’oeuvre littéraire de Gill Paul.

En 1914, alors que la première guerre mondiale commence, la Russie est en pleine révolution. Tatiana Romanov, l’aînée de la famille impériale, est une jeune fille pleine de vie et attachante qui tombe amoureuse d’un officier de cavalerie, Dimitri. Leur histoire a à peine le temps de voir le jour : les Romanov sont de moins en moins bien vus par leur pays, contraints à l’enfermement alors que la guerre fait rage dans leur pays, au grand désespoir de Dimitri, prêt à tout pour sauver sa belle. Mais le destin semble s’acharner contre eux.

Londres, 2016. Kitty Fisher est une jeune femme détruite ; elle vient de découvrir l’infidélité de son mari. Sur un coup de tête, elle embarque pour les Etats-Unis, au bord du lac Akanabee où elle possède un chalet hérité de son arrière grand-père. Là-bas, elle respire. La nature lui fait du bien, et la rénovation du chalet lui change les idées. Elle sait que tôt ou tard, il va lui falloir retrouver l’Angleterre pour se confronter à son mari, mais elle préfère repousser la discussion qui s’impose. Un jour, elle va tomber sur un bijou qui la conduit à effectuer des recherches plus poussées sur son arrière grand-père, et elle va ainsi déterrer les secrets de famille…

Moi qui adore ce genre de roman, j’ai été servie ! Ces romans mêlant passé et présent, secrets de famille et Histoire, le tout avec dextérité et sans faux pas. Celui-ci n’échappe pas à la règle.

Absolument captivant, il nous fait voyager de la Russie aux Etats-Unis en passant par l’Angleterre, mais nous embarque également pour un voyage dans le temps à une période sombre de l’histoire Russe ; la révolution de 1914 à 1917. Une invitation au voyage également entre fiction et réalité. En effet, l’auteur manie à merveille les transitions, et les recherches historiques sont là sans être lourdes, retraçant de terribles événements, notamment l’effroyable meurtre de la famille impériale.

L’histoire d’amour entre Dimitri et Tatiana est envoûtante ; un authentique coup de foudre qui va défier les conventions et les origines sociales puis se heurter à la révolution. L’histoire est tellement belle et triste à la fois qu’elle nous met en permanence les larmes aux yeux, nous force à nous interroger sur le poids des regrets que l’on peut éprouver. « Et si j’avais fait autrement ? ». Cette éternelle question que les personnages se posent et qui trouvent écho en nous. Ce qui était valable autrefois peut l’être encore de nos jours, et d’ailleurs, même si j’ai une préférence pour la partie historique de l’histoire, le parallèle avec le présent et l’histoire de Kitty le montre bien.

Les personnages me hantent encore tant ils sont poignants d’authenticité, l’histoire si belle et si tragique semble éternelle et l’ensemble en fait l’un de mes gros coups de coeur de cette année.

Publicités

Une réflexion sur “Des jours et des vies, Gill Paul, Editions Charleston

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s