Diner secret, Raphaël Montes, Editions du Masque

Quatre amis emménagent dans un appartement du centre de Rio pour y suivre leurs études. Quitter leur campagne pour la ville, enfin ! Libres, joyeux, mais tout aussi sérieux, ils mettent un pied dans le monde adulte. Miguel, le plus calme, s’est lancé dans la médecine. Hugo, travaille dans un restaurant en attendant d’ouvrir le sien pour montrer au monde ses talents culinaires. Dante, malgré son diplôme, peine à trouver un travail qui lui corresponde. Leitao passe ses journées à développer des sites internet dans l’appartement.

Si durant plusieurs années, tout a l’air de rouler pour les quatre jeunes hommes, un évènement va faire basculer leurs vies. Les problèmes financiers sont tels qu’ils décident d’unir leurs compétences et leurs forces, et de s’inscrire sur dinersecret.com. Le but ; inviter chez soi des gens pour un repas, moyennant une certaine somme d’argent. Mais pour se démarquer et réunir rapidement l’argent qu’il leur manque, il faut une idée attractive.

Idée que les quatre amis vont trouver bien sûr… avec toutes les conséquences qu’elles impliquent. Car une fois la machine enclenchée, rien ne peut l’arrêter, et ce simple dîner va avoir des répercussions et des conséquences qu’aucun d’eux n’aurait pu envisager…

Si vous cherchez un roman étonnant et détonnant, à l’humour noir cynique, au suspense omniprésent, un roman qui pose des questions de bien et de mal, de morale, à la fois hilarant et révoltant, n’hésitez pas ! Dîner secret est un énorme coup de cœur, de ceux dont on a envie de parler à tout le monde, de ceux qu’on aimerait voir adapté en film, de ce qui nous hanterons longtemps. Je ne peux m’étendre trop sur ce fameux dîner pour ne pas vous révéler LE détail qui conduit la suite de l’histoire, alors je vous invite à me croire sur parole.

Quatre amis, quatre personnages bien différents qui vont se retrouver dans une merde aussi noire que le roman lui-même. L’histoire est délicieusement loufoque, mais pas totalement dénuée de crédibilité, et c’est sans doute le plus effrayant. Il se rapproche d’une fable, à la morale flagrante et qui m’a, par certains côtés révoltée sur la bêtise et la cupidité de la nature humaine. Jusqu’où est prêt à aller l’homme pour assouvir sa soif d’argent et de pouvoir ? Loin, très loin…

Déjanté, loufoque, ce roman se savoure, se déguste, se dévore (-sans mauvais jeux de mots !). L’auteur rivalise d’ingéniosité et d’originalité, et réussit à nous surprendre jusqu’à la dernière ligne. Un gros gros coup de cœur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s