« Never Again » de Sarah Dessen (Lumen) * Le sens des responsabilités

Sidney est une ado américaine comme tant d’autres, qui aime sortir avec ses amies et fréquente une bonne école sensée lui ouvrir les portes des meilleures universités. Seul bémol : elle vit dans l’ombre de son grand frère, Peyton. Beau, charismatique il séduit tout à la fois leurs parents, leur entourage, ses copines… Pourtant, Peyton est loin d’être un exemple et enchaine depuis quelques mois les ennuis avec la justice. Jusqu’au jour où son irresponsabilité le conduit à renverser un jeune garçon qui restera cloué dans un fauteuil à la suite de cet accident. Mais pour une raison qui échappe et qui révolte Sidney, sa mère continue à penser que l’emprisonnement de son fils est injuste, que la vie qui a été détruite cette nuit-là est celle de Peyton. Le jeune fille, pour échapper à l’environnement familial pesant et amical curieux demande à changer d’établissement scolaire, prenant de la distance avec son ancienne vie. Elle y rencontre un nouveau groupe d’amis haut en couleurs, liés depuis des années par les difficultés de la vie et des passions communes. Une découverte pour Sidney, qui bientôt est intégrée à la bande – et y côtoie un garçon qui pourrait bien la faire craquer pour de bon.

Sarah Dessen est partout décrite comme la reine du Young Adult, et j’avoue : je ne connaissais même pas son nom. C’est sur les conseils d’Emily que je me suis lancée dans ce roman destiné à un public un peu (pas mal ?) plus jeune que moi 😊 Mais qu’à cela ne tienne, un bon roman trouve toujours son public, et celui-ci a su me faire passer un bon moment, incontestablement. Car au-delà des personnages – certes bien jeunes si je me prends comme référence ! -, c’est l’environnement dans lequel elle les fait évoluer qui m’a rapidement happée. Elle décrit avec beaucoup de justesse – je pense – la descente aux Enfers d’une famille américaine et les œillères d’une mère incapable de regarder en face les failles du fils prodigue et totalement inattentive à la vie de sa fille qui fait le nécessaire pour non seulement lui faciliter le quotidien, mais aussi pour ne pas ajouter aux soucis de la famille. Mais Sidney ne peut pardonner à son frère son inconséquence, qui a non seulement conduit dans un fauteuil un jeune garçon mais aussi sa famille dans la tourmente, ses parents dans le déni.

On apprécie aussi de voir la jeune femme découvrir toutes les richesses de l’amitié, de ces liens qui se créent même dans l’adversité et s’y renforcent toujours – face à la vie malmenée de ses nouveaux amis, Sidney est plus que jamais convaincue que ses parents se fourvoient sur la véritable gravité des choses. Il se pourrait d’ailleurs qu’elle ne soit pas la seule, et que son sentiment soit partagé par la personne à laquelle elle s’attendait le moins.

Never again est donc un roman young adult qui remplit toutes les cases et nous ouvre les portes du cœur d’une ado américaine tourmentée. Les émotions sont brossées avec justesse et acuité, nous offrant une lecture à la fois intéressante et émouvante. Les fans du genre et de l’auteure se régaleront, ceux qui ne la connaissaient pas se réjouiront de l’avoir fait !

Publicités

Une réflexion sur “« Never Again » de Sarah Dessen (Lumen) * Le sens des responsabilités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s