Bienvenue à High Rising, Angela Thirkell, Editions Charleston

Laura Morland est une romancière à succès. Mère célibataire, elle passe chaque vacances dans la campagne anglaise, dans la petite ville de High Rising. Alors qu’elle aurait souhaité des vacances au calme et tranquilles, loin de l’agitation londonienne, ces vacances ne vont malheureusement pas s’avérer de tout repos.

Son ami Georges Knox habitant non loin de là, a engagé une secrétaire ; jeune, impitoyable et possessive vis à vis de son patron, elle n’a qu’un seul but ; se faire épouser. Laura tient à venir en aide à son ami qui est totalement aveugle aux intentions de la jeune femme. Quant à la fille de Georges, Sibyl, timide et effacée face à la nouvelle secrétaire, rêve elle aussi d’un mariage heureux, avec une personne à qui elle voue une admiration sans bornes.

Laura va tenter d’oeuvrer en sa faveur auprès de son éditeur, sur qui Sibyl a jeté son dévolu, tout en travaillant sur son prochain manuscrit et tout en surveillant de prêt la terrible secrétaire qui n’est absolument pas la femme qu’elle prétend être… Car dans les petits villages, les commérages vont bon train !

L’auteure plante le décor dès les premières pages ; ambiance et style très british, des personnages particuliers – dont Tony, le petit dernier de Laura, un garçon vif aux incroyables réparties qui nous épate – et un humour pince sans rire très anglais. Moi qui adore ce genre, j’avoue que j’ai néanmoins eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire.

En cause la lenteur du récit, avec beaucoup de détails de la vie quotidienne, parfois futiles et sans grand intérêt pour le scénario. Mais avec du recul, ces détails finissent par ne pas être si gênants, et agrémentent le roman en renforçant le suspense. Car j’ai fini par rentrer dans l’histoire grâce à celui-ci, qui perdure, et grâce aux personnages qui par leur humour et leur côté british apportent une fraicheur agréable au récit.

Malgré cet avis mitigé, je ne regrette pas d’avoir poursuivi cette lecture, qui nous plonge dans l’Angleterre des années 30, dans la vie rythmée d’une auteure, sous fond de manigances et de complots !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s