L’amour toujours l’amours, Cynster Tome 6, Stephanie Laurens, Editions Diva Romance

Retour dans l’Angleterre de 1820 avec le dernier tome des Cynster. Les Cynster, cette famille londonienne qui compte dans ses rangs un bel effectif de jeunes et beaux hommes pour qui l’amour n’était absolument pas au programme, et qui se sont, cependant, laissés conquérir, comme nous l’avons découvert dans les cinq tomes précédents.

Alasdair, plus connu sous e nom de Lucifer, craint que la « malédiction » ne s’abatte également sur lui, c’est pourquoi il décide de quitter Londres pour aller s’enterrer au fin fond de la campagne chez un ami, où il est certain de ne croiser aucune femme. Mais une fois sur place, les choses ne se passent pas comme prévu. Premièrement parce qu’il découvre que son ami a été assassiné, ensuite parce qu’il fait la connaissance de Phyllida, une jeune femme étonnante qui l’attire immédiatement par sa beauté et son esprit.

Lucifer va devoir enquêter pour trouver le coupable, tout en luttant contre le désir qu’il ressent pour la jeune Phyllida. Chose qui risque de s’avérer compliqué car celle-ci est un témoin clé du meurtre, mais pour de mystérieuses raisons, elle ne peut le révéler à quiconque. Elle va aider Lucifer secrètement, les amenant à passer beaucoup de temps ensemble…

C’est un 6e tome aussi agréable que les précédents, tout en sensualité, plein d’amour et de mystères. Un cocktail parfait, avec un couple de héros haut en couleurs. Lucifer semble aussi dangereux qu’attirant, représentant ce fameux homme idéal à la perfection. Fort, n’ayant peur de rien, ne reculant devant rien, celui avec lequel on se sent en sécurité, pensant aux autres avant sa propre personne.

Phyllida quant à elle, est une jeune femme étonnante qui fait également passer le bien-être des autres avant le sien, se dévoue corps et âme pour le bien des villageois, et possède une capacité d’organisation incroyable. Très maternelle, elle aide chaque habitant du village tout en gérant un business local, et elle sait se faire respecter par les hommes.

Ce couple nous semble donc pouvoir former le coupe idéal. Mais entre Lucifer qui lutte contre son désir, et Phyllida qui ne veut pas d’amour dans sa vie, chacun va essayer de faire découvrir à l’autre ce qui lui manque. Car chacun a beaucoup à apprendre de l’autre… Ce qui va donner de belles scènes pleine de sensualité, ajoutez à cela une dose de suspense, quelques rebondissements et on obtient une romance historique rafraîchissante, qui même au bout du 6e tome, ne nous lasse pas. Je dirais même que ce tome 6 est mon préféré de la série !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s