On a tous une bonne raison de tuer, Pétronille Rostagnat, Incartades Editions

Philippe et Charles sont deux associés d’un prestigieux cabinet d’avocats. Ils sont également amis en dehors du travail, et leurs femmes s’entendent à merveille, ainsi que leurs ados respectifs. Le petit bonheur de ce couple d’amis va voler en éclats avec une succession d’événements.

Gabrielle, la femme de Philippe, est retrouvée dans sa baignoire, les poignets tranchés, mais elle ne possède aucun souvenir de sa tentative de suicide. Au contraire, elle pense plutôt que quelqu’un a tenté de la tuer. Elle fait installer des caméras chez elle pour se rassurer et découvre qu’une collaboratrice de son mari s’est permise de s’introduire dans la maison. Quelques jours plus tard, cette jeune femme qui travaille pour Philippe et Charles est retrouvée assassinée.

La femme de Charles, Alexane, travaille au 36 quai des orfèvres et se retrouve embarquée dans cette affaire. Seulement de loin, car en tant que proche des suspects, elle ne peut avoir accès au dossier. Mais c’est bien mal la connaître : déterminée, elle va mener l’enquête de son côté. Car aussi bien Charles que Philippe sont considérés comme de potentiels suspects. Chacun a quelque chose à se reprocher, mais aucun n’est prêt à parler…

Un couple d’amis qui s’entendent à merveille, une secrétaire et bam, le bonheur éclate. C’est à première vue ce que l’on pourrait penser, mais le scénario est en réalité bien plus complexe qu’il en a l’air.

On comprend petit à petit que Charles et Philippe ont chacun des secrets même s’ils ne sont pas du même acabit… il est difficile de croire ces deux hommes ou même d’éprouver la moindre compassion pour eux. Même chose pour le personnage de Gabrielle, qui au début nous apparaît comme une femme fragile, accentuant l’empathie. Mais au fur et à mesure, nous n’arrivons plus vraiment à la cerner. En revanche, Alexane retient notre attention par sa force, son courage et sa détermination. Le travail sur les personnages est remarquable, nous induisant en erreur régulièrement.

Le rythme est soutenu, les événements s’enchaînent, nous suivons à la fois l’enquête officielle, à la fois l’enquête officieuse, tout en assistant à la descente aux enfers de Charles et Philippe, et aux changements qui s’opèrent en Gabrielle. Pas de temps mort, la course à la vérité est enclenchée, ce qui rend la lecture passionnante.

Un bon thriller comme on aime, avec un meurtre non élucidé, des personnages douteux, des secrets et une bonne dose de suspense !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s