Inexorable, Claire Favan, Editions Robert Laffont, la bête noire

Alexandra et Victor forment un couple heureux malgré les fréquents déplacements de ce dernier pour le travail, qui impactent quelque peu leur fils, Milo, 4 ans, qui attend chaque retour de son père avec impatience. Mais leur petit bonheur vole en éclat lorsque Victor est arrêté par la police, chez lui, devant son fils.

Alexandra doit faire face aux révélations ; son mari gagnait sa vie en effectuant des cambriolages pour une ordure, il a ete dénoncé par sa maîtresse. Mais elle doit également faire face à la tristesse de son fils, et à son comportement de plus en plus instable qui lui vaut avertissements sur avertissements à l’école. Car Milo est traumatisé par la scène qu’il a vécu, sa colère se manifeste à l’encontre de ses camarades, et il devient le bouc émissaire, l’intrus, sans cesse rejeté.

Victor est emprisonné et Alexandra doit maintenir un semblant d’ordre dans la maison. Quelques années plus tard, Victor sort de prison. Milo, heureux de retrouver son père, se calme immédiatement, tandis que Victor tente de reconquérir sa femme. Il veut se racheter et le prouve. Mais son ancien patron a le bras long et menace de s’en prendre a sa famille s’il ne reprend pas son travail…

On retrouve Claire Favan dans un style un peu différent, mais tout aussi percutant. Elle aborde ici des thématiques plutôt dramatiques, en mettant en place une famille comme une autre, dont la vie va se retrouver bouleversée par un événement qui aura des conséquences désastreuses.

Avec l’arrestation de Victor sous les yeux de son enfant, l’auteure met en avant l’importance d’un traumatisme qui peut gâcher la vie d’un enfant, et l’incompréhension dans les yeux des autres qui peut exercer un rejet. La colère de Milo se déverse et il se retrouve isolé, seul avec sa colère, seul avec une situation trop lourde à porter pour un enfant. Ces passages sont bouleversants, réalistes, et dénoncent les harcèlements dont peuvent être victimes les enfants.

Le rôle de mère est très présent dans l’histoire ; la détresse d’Alexandra est touchante à travers son combat pour maintenir un équilibre dans la vie de son fils, pour maintenir sa famille à flots malgré les regards pesants et l’hostilité dont les gens font preuve à son égard. Mais là où cela prend tout son sens, c’est ce qu’elle est prête à faire pour protéger son fils, coûte que coûte…

Claire Favan joue avec les émotions du lecteur, alliant à merveille suspense et récit poignant. Je suis encore bouleversée par ce roman, qui me hantera longtemps.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s