L’expérience de la pluie, Clélie Avit, Editions Plon

Camille est l’heureuse maman de son petit Arthur, 6 ans, qu’elle protège, surprotège du monde extérieur. Car son fils a hérité, comme elle, du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme. Elle a construit une bulle dans laquelle ils vivent, imperméables à ce et ceux qui les entourent. Car les personnes développant ce syndrome ne supportent pas le contact physique avec un élément extérieur et d’autant plus s’il n’a pas été anticipé. Cela peut être un contact avec une tierce personne, la pluie qui vient couler sur leur peau, même un câlin entre eux deux se doit d’être anticipé. Tous deux vivent leur vie, isolé du monde certes, mais pas malheureux pour autant.

Et un jour, Aurélien croise leur route. Aurélien, un homme comme un autre qui pourtant parvient à percer leur bulle. Ils se rencontrent dans le bus alors bondé, Aurélien faisant rempart entre Camille et son fils et le reste des passagers. Bizarrement Camille le laisse approcher, ne se sent pas en danger, de même que son fils. Aurélien qui était à la recherche de plus d’authenticité dans sa vie, vient de rencontrer ceux qui vont le toucher.

Chacun bouleverse le monde de l’autre, une expérience nouvelle pour eux comme pour lui. Mais Camille et Arthur sont-ils prêts à laisser Aurélien entrer dans le leur ?

Bienvenue dans le monde de Camille et Arthur, atteints du syndrome d’Asperger. L’autisme possède tellement de branches distinctes, différentes les unes des autres, et l’auteure, à travers ce magnifique roman, nous en apprend beaucoup sur l’une des formes de l’autisme. Ce sujet, un peu tabou, très méconnu, mérite pourtant notre attention pour une meilleure connaissance et une meilleure compréhension de notre monde, de nos semblables, afin de mieux les intégrer mieux réagir.

A travers Camille et Arthur, nous apprenons leur quotidien, leurs peurs, leurs angoisses, leur façon de vivre, et partageons un peu de leur vie. Les personnages sont incroyablement touchants, d’une douceur et d’une attention envers l’autre remarquables. Ils paraissent à la fois forts et fragiles, et brillent par la bienveillance qu’ils possèdent, que ce soit l’un envers l’autre, mais aussi envers le monde qui les entoure.

Camille, Arthur, Aurélien. CE trio est émouvant, dans leurs interactions ensemble, mais aussi séparément. On retiendra l’amour qui unit Camille et Arthur, le respect mutuel que se portent Camille et Aurélien, l’apprentissage entre Arthur et Aurélien. Vous n’oublierez pas ces trois personnages de sitôt… Un superbe roman à faire partager !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s