Justine ou Juliette, Sophie Delenclos, Editions Diva Romance

Juliette, maman divorcée et respectable DRH, possède une double vie ; elle est aussi auteure de romans érotiques. D’ailleurs, son premier roman est sur le point de sortir, et le second est en préparation. Mais pas question de signer de son nom ; Justine sera son nom d’artiste. Un jour, son entreprise est revendue à un gros groupe américain, au patron autoritaire, souhaitant imposer ses lois, dont l’une d’elle risque de compromettre Juliette s’il savait qu’elle écrit des romans érotiques…

Alors lorsque le charmant Sébastien, le bras droit du patron, croise Juliette en pleine séance de dédicaces, celle-ci va s’inventer une sœur jumelle, répondant au prénom de Justine. Une sœur à l’opposé de la Juliette que connaît Sébastien. Mais elle n’avait pas vu venir l’attirance qu’éprouverait Sébastien pour cette sœur fantôme… Et Juliette, peu indifférente au charme de son collègue, se laisse séduire et charmer. Mais commencer une relation sur de tels mensonges est rarement bon présage…

Une romance pétillante que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ! L’auteure nous emmène dans la peau de Juliette, une femme plutôt simple et terne, qui ne prête aucune attention à sa façon de s’habiller, mais qui, en secret, se veut beaucoup plus intéressante. Car lorsqu’elle écrit, Juliette est une autre. Et ce mensonge avec lequel elle débute sa relation avec Sébastien va intensifier cette impression. Avoir une double vie peut rendre les gens bien différents, mais surtout les faire devenir eux-mêmes. A l’image de Juliette, qui en devenant Justine, s’épanouit.

J’ai trouvé ce personnage fascinant, son évolution et la façon dont elle se prend en main sont intéressantes à suivre. J’ai toujours aimé voir développé dans les livres ce principe de double vie ; on a envie de bousculer le personnage, de lui dire d’arrêter, mais sans cela, l’histoire serait bien moins intéressante… Et ici, il est tellement drôle de voir Juliette travailler avec Sébastien la journée, et se transformer en Justine la nuit ; embarras, quiproquos, gêne, soulagement,… elle passe par tous les stades en tentant de cacher sa véritable identité. L’auteure nous gratifie de plus, de quelques passages du roman de Juliette, « Blanche Neige XXL », à la fois sensuel et hilarant, qui apportent une dose de sensualité au récit.

La plume de l’auteure est fine, agréable et drôle, le roman se lit d’une traite, sans prise de tête. Pour un moment de détente garanti, n’hésitez pas à aller à la rencontre de Juliette…ou Justine !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s