Plus jamais, James Patterson & Candice Fox, Editions L’Archipel

Depuis peu, une série de meurtres sanglants a lieu à Sydney. Le suspect, activement recherché, est finalement arrêté. Il s’agit du frère de l’inspectrice de police Harriet Blue. Persuadée qu’il s’agit là d’un énorme malentendu – comment son propre frère aurait-il pu tuer tous ces gens ? -, Harriet tente de s’immiscer dans l’enquête. Mais son chef, soucieux de la préserver de tout l’impact médiatique de cette affaire, l’envoie enquêter sur des disparitions dans une mine au beau milieu du désert australien.

Là-bas, elle se retrouve avec un partenaire d’enquête plutôt réservé et aux agissements étranges, dans une mine où personne n’est vraiment disposé à les aider. Déterminer comment ces trois personnes ont disparu ne va pas s’avérer facile sur ce territoire plus qu’hostile. Entre les responsables de la mine persuadés que leurs employés n’ont pas disparus mais partis de leur plein gré, la bande de dealers locale qui mène les environs à la baguette et le groupe « d’écoterroristes » qui sillonne le désert, le danger peut venir de partout, et surtout de là où on l’attend le moins. Harriet ne sais plus à qui faire confiance.

On repart pour l’Australie, cette fois-ci avec le grand James Patterson. Sans surprise, il nous signe à nouveau un très bon thriller, avec la particularité cette fois de se dérouler en Australie. Ambiance pesante et effrayante à souhait dans ce paysage désertique et très très éloigné de tout. Les courts chapitres renforcent le suspense et font se tourner les pages toutes seules ; pas de répit, ni pour Harriet, ni pour le lecteur !

Habitués de James Patterson, vous retrouverez son écriture, son style. Mais cette fois, ce roman co-écrit avec une femme possède une plume un peu plus féminine, ce qui n’est pas pour nous déplaire. D’ailleurs, Harriet Blue est un personnage très attachant. Par son côté combatif malgré ses blessures, elle ne recule devant rien, n’a (presque) peur de rien. Sa force et son courage en font un personnage remarquable pour qui nous ne pouvons éprouver qu’admiration. D’autant que son erreur de jugement qui peut lui être fatal, rappelle tout simplement qu’elle est humaine…

Une nouvelle série a-t-elle vu le jour avec le personnage de Harriet Blue ? Je l’espère !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s