Pièces détachées, Phoebe Morgan, Editions l’Archipel

Londres. Corinne a eu une enfance heureuse avec sa sœur Ashley dans la grande maison de leurs parents. Son père, architecte renommé est décédé il y a presque un an, et cette période s’annonce douloureuse pour chaque membre de la famille. Alors ce matin-là, lorsque Corinne découvre une petite cheminée en terre cuite à sa porte, -ressemblant trait pour trait à celle qui ornait le toit de sa maison de poupée fabriquée par son père -, elle décide de le prendre comme un signe ; sa quatrième tentative de FIV va marcher, c’est sûr !

Mais lorsque d’autres pièces de la maison de poupée commencent à apparaître chez elle, elle prend peur. La petite porte bleue sur le clavier de son ordinateur, un petit cheval à bascule sur son oreiller, une poupée dans l’évier… Corinne croit devenir folle, mais son mari lui répète qu’elle est sous l’effet du stress de cette énième FIV. De son côté, sa sœur Ashley reçoit régulièrement des appels anonymes avec le silence au bout du fil ou des respirations inquiétantes. Avec ses deux enfants dont une ado en rébellion et un mari qu’elle soupçonne d’avoir une maitresse, Ashley croit elle aussi devenir folle.

Et dans l’ombre, la personne qui espionne les deux sœurs voit son plan se réaliser…

Pièces détachées est un premier roman, et vous savez à quel point je les aime ; la sensation de découverte, qui n’est pas uniquement une découverte du livre, mais aussi une découverte d’un nouvel auteur. Il m’arrive souvent d’être très emballée par les premiers romans, et c’est le cas ici !

Lu d’une traite – confinement aidant – mais même sans cela, il est impossible à lâcher. L’auteure fait preuve d’une maîtrise remarquable du suspense, qui est parfaitement dosé et présent du début à la toute fin. Maîtrise également dans le scénario : des doutes se créent par moments sur certains personnages, mais sans aucun indice nous permettant de l’affirmer et créant la confusion chez le lecteur de la même manière chez les deux sœurs. A qui faire confiance ?

Terrible question… Car de nombreux personnages apparaissent, tous ayant plus ou moins un comportement étrange. Nombreux mais suffisants pour ne pas s’y perdre, tout en gardant la tension constamment présente.

C’est un roman ingénieux et remarquable dans sa qualité narrative et imaginaire, plein de suspense, qui risque de vous faire douter de chaque personne qui vous entoure…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s