Les tribulations d’une gothique amoureuse, Cécile Guillot, Editions Nisha

Parce que j’avais adoré découvrir ces éditions au salon du livre à Paris l’année dernière, j’ai craqué pour un autre titre cette année. Et c’est à nouveau une belle découverte ! Lire la suite

Publicités

Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées, Latie Gétigney, Editions Diva Romance

Londres, 1797.

Alors qu’elle se promène dans Covent Garden avec sa sœur, flânant dans une librairie, Amy Rosebury croise le regard de M. Clenneth, un gentleman bien connu. Dès lors, envoûtée, elle ne cesse de penser à lui et commence une correspondance épistolaire. Des lettres et des lettres dans lesquelles elle couche tous ses sentiments sur papier, s’adresse à lui comme elle n’oserait jamais le faire. Lire la suite

« Un karma (presque) parfait » par Roxane Dambre (Calmann Levy) * un feel good à glisser dans les valises!

Voici un livre qui me faisait de l’œil depuis quelques mois et que j’ai eu l’occasion d’acheter (enfin) à St Maur en Poche, et de dévorer dans la foulée ! Habituée des salons, Roxane Dambre y brille littéralement, présentant plusieurs romans dans plusieurs genres… Possible donc que je me laisse prochainement tenter par ses autres titres (d’autant que j’ai vu que les réseaux qu’une actualité est prévue en juillet !).

Un karma (presque) parfait, c’est donc un roman dans lequel nous suivons les aventures délirantes et hilarantes de Siloé, presque trentenaire et déterminée à changer de boulot – voire de vie. Si elle sollicite les avis de ses meilleurs amis (tout aussi barrés qu’elle), elle se rend vite compte que cette fois, elle ne devrait compter que sur elle. Heureusement pour elle, l’homéopathie (à laquelle elle est accro) et la vie vont l’aider (plus ou moins sereinement) à tenir ses résolutions… S’ensuivent quelques mois de… remous dont elle pourrait peut-être sortir avec quelques bleus mais très probablement aussi avec le sourire et un amoureux. Comme quoi…

Voici un feel good parfait en ces jours de forte chaleur, vitaminé, bien mené, drôle mais à mille lieues d’être simplet. On rit, on s’interroge, on craque pour LE psychopathe-conseiller à pôle emploi au prénom improbable, et surtout on s’identifie à cette jeune femme longtemps embarquée dans un quotidien confortable et qui décide, grande aventurière des temps modernes, de tout envoyer valser pour poursuivre des rêves longtemps oubliés. Possible donc que nous  vous parlions prochainement des autres romans de Roxane Dambre, que je suis ravie d’avoir découverte !