La femme au manteau violet, Clarisse Sabard, Editions Charleston

 

Jo est une jeune thanatopractrice , joyeuse et pleine de vie. Mais lorsqu’elle est victime d’un accident, les médecins découvrent qu’elle risque la rupture d’anévrisme, et que l’opération, délicate, pourrait lui coûter la vie, sa bonne humeur s’envole. Effrayée par la mort et par les sentiments amoureux qu’elle développe pour son meilleur ami, Jo s’enfuit chez son grand-père.

Celui-ci va lui faire part d’un cadeau reçu il y a quinze ans ; un pendentif accompagné de ce mot « De la part de Charlotte, qui n’a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. » Pas une Charlotte ou un Gabriel ne fait partie de la famille, du moins, pas à la connaissance de Jo. Déterminée à aider son grand-père à percer ce secret ( et ainsi oublier pour un temps ces problèmes), elle commence ses recherches à l’adresse d’où provient le bijou ; en Angleterre. Lire la suite

Ceux qui voulaient voir la mer, Clarisse Sabard, Editions Charleston

 

Lilou habite Paris avec son fils Marius. Sur un coup de tête, elle décide de déménager à Nice. Rien ne la retiens à Paris, son fils à très envie d’habiter près de la mer, et elle souhaite plus que tout lui offrir le meilleur. Car c’est pour lui qu’elle vit et ne laisse plus un seul homme rentrer dans sa vie. C’est ainsi que tous les deux débutent leur nouvelle vie, s’adaptant au nouveau travail, à la nouvelle école, à la voisine agaçante et aux nouvelles connaissances. Lire la suite

La vie est belle et drôle à la fois, Clarisse Sabard, Editions Charleston

Léna est une jeune femme qui déteste Noël, et ce, depuis son enfance. Et pourtant, cette année, elle a accepté de le fêter chez sa mère, dans la maison de son enfance, avec son frère. Mais une fois arrivée sur place, c’est la stupeur. Ce n’est pas leur mère qui les accueille comme prévu, mais quelques lignes mystérieuses sur papier ; « Il me reste quelques rêves à réaliser et le moment est venu de m’y atteler. Je vous aime très fort. A très bientôt ! Maman. » Lire la suite

Le jardin de l’oubli, Clarisse Sabard, Editions Charleston

Troisième roman de Clarisse Sabard. Si vous avez aimé Les lettres de Rose et La plage de la mariée, ne manquez pas Le jardin de l’oubli qui vous emporte à la découverte d’une famille fascinante.

Faustine, jeune trentenaire journaliste, se remet petit à petit de la dépression dans laquelle elle a plongé suite à sa rupture. Pour décrocher un CDI, son patron l’envoie dans l’arrière-pays niçois pour écrire un article sur la Belle Epoque, quelque chose d’inédit. Lire la suite

La plage de la mariée, Clarisse Sabard, Editions Charleston

Après le succès des Lettres de Rose, Clarisse Sabard nous revient avec son second roman, La plage de la mariée.

Zoé, jeune niçoise sans emploi tente de trouver un terrain d’entente avec sa conseillère Pôle Emploi lorsqu’un appel va bouleverser sa vie ; ses parents ont eu un grave accident de moto. Lorsqu’elle arrive à l’hôpital, son père est décédé de ses blessures et sa mère est très proche de le rejoindre. Pourtant cette dernière trouve la force de révéler à Zoé que celui qu’elle a toujours aimé comme son père n’est pas son père biologique. Ses derniers mots sont l’unique indice qu’elle laisse à sa fille ; « La plage de la mariée », avant de décéder à son tour.

Le monde de Zoé s’écroule. Après des semaines passées renfermée sur elle-même, puis quelques recherches sur ce mystérieux indice, Zoé quitte Nice pour s’installer en Bretagne, dans l’espoir de trouver l’identité de son père. Là-bas, elle rencontre Alice qui l’embauche dans sa cupcakerie, Gégé un ancien instituteur, Gaël et sa fille Capucine, et tant d’autres personnes attachantes. Le charmant Nicolas va croiser sa route, ses grands-parents vont apprendre à la connaitre, mais Zoé peine à retrouver son père, les gens ayant connu sa mère ne souhaitant pas déterrer le passé sous peine de souffrir. Zoé désespère et finit par s’interroger sur sa mère ; la connaissait-elle vraiment ?

Car ses découvertes débouchent sur d’incroyables révélations qui vont la bouleverser… Lire la suite

Lola, Clarisse Sabard, Editions Charleston

Lola_large

Si vous avez aimé le magnifique Les lettres de Rose de Clarisse Sabard, alors vous apprécierez vous plonger dans Lola, un bonus gratuit disponible en téléchargement sur le site des éditions Charleston.

C’est court mais intense, et en quelques pages, nous sommes de nouveau happés dans l’univers merveilleux créé par l’auteure.

Il vous en dévoilera plus sur l’adoption de Lola, l’héroïne des Lettres de Rose. On y retrouve l’écriture fluide et pleine de sensibilité de Clarisse Sabard, à travers cette fois le regard de la mère adoptive de Lola. La vie qu’elle menait quand Lola n’était pas encore née. Son sentiment lorsqu’elle a appris que son rêve d’adopter se concrétisait. Ses pensées profondes lorsqu’elle a tenu pour la première fois la petite Lola dans ses bras.

Un petit bonus qui nous replonge dans le fabuleux roman de Clarisse Sabard ! Profitez-en, c’est gratuit !

A télécharger ici ; http://www.editionsleduc.com/produit/910/9782368122235/Lola

kitty

Entretien avec Clarisse Sabard

thumbnail_Clarisse Sabard (c) Wendy Ptaszek

(c) Wendy Ptaszek

Bonjour Clarisse, merci beaucoup pour le temps que vous accordez à nos questions. Félicitations pour ce roman qui m’a beaucoup touché et que j’ai dévoré !
*Comment franchis-t-on le pas entre blogueuse et écrivain ? Bonjour et merci à vous pour ce chaleureux accueil réservé à mon roman! 
En fait, j’écrivais déjà avant d’être blogueuse, même si je n’avais jamais franchi le cap de mener un roman du début à la fin. L’écriture a toujours été un besoin pour moi, presque vital, comme le fait de respirer ou boire. Mais je pense que le fait de tenir un blog, de dévorer et chroniquer des romans, de découvrir de belles histoires,  m’a forcément donné le petit plus qu’il me manquait peut-être pour oser me lancer.

*Comment vous est venue cette idée originale pour ce roman, Les Lettres de Rose ? Quelles ont été vos sources d’inspirations ? Cette idée m’est tombée dessus d’un coup, suite à un rêve qui a donné naissance à mon prologue. J’avais évoqué, la veille, avec mon cousin, des secrets de famille, et je pense que l’idée a fait son chemin dans mon imagination. Je suis également fascinée par tout ce qui est un peu vintage, et en tombant sur une photo ancienne, sur Internet, j’ai eu l’image du personnage de Rose, cette femme un peu fantasque et brisée. Tout s’est imbriqué très rapidement, finalement.

* Combien de temps avez-vous passé à l’écriture de ce roman, dans quelles conditions ? J’ai mis 5 mois et demi à écrire ce roman, mais en m’imposant une discipline de fer. Chaque soir, pratiquement sans exception, une fois mon fils couché, je m’installais devant l’ordinateur, le casque sur les oreilles pour m’enfermer dans ma bulle (les titres cités dans le roman faisaient partie de ma playlist) et des litres de thé glacé à portée de main. Je ne voyais pas le temps passer, il  m’est arrivé d’aller me coucher à 4 heures du matin, moi qui tiens rarement jusqu’à minuit, d’ordinaire!

* Vous abordez dans votre roman, un sujet intéressant que je ne connaissais pas ; la psychogénéalogie. Avez-vous fait des recherches sur le sujet, rencontré des personnes qui ressentent la même chose que Lola ? Qu’en pensez-vous ? J’ai lu plusieurs articles concernant le sujet et j’ai été à chaque fois captivée. J’aime beaucoup les histoires familiales en général et leurs lourds bagages, ces articles m’ont convaincue de l’importance de l’héritage génétique. Je n’ai pas rencontré de personnes qui aient vécu cela, mais moi-même, en regardant parfois quelques anciennes photos de famille ou de mon village d’origine, il m’est arrivé de ressentir une sensation de déjà-vu.

*J’ai mené ma petite enquête, et cherché où se situait ce fameux village d’Aubéry, et c’est un véritable mystère, mis à part un château en Martinique qui aurait été la propriété d’un certain Eugène Aubéry. Pourquoi ce nom de village, il y a-t-il un rapport avec ce château en Martinique ? Et de quel endroit vous inspirez-vous pour Aubéry ? En effet, le village d’Aubéry n’existe pas et j’ignorais totalement qu’il y avait un château du même nom en Martinique. Pour ce village, je me suis inspirée de ma région, le Berry, et notamment de la commune de Tournon-St-Martin, où j’ai grandi. Mais comme j’aime imaginer les choses à ma façon, j’ai souvent ré-arrangé la typographie comme cela me chantait. Le nom Aubéry m’est venu alors que je lisais une biographie sur Daphné du Maurier; elle a nommé ainsi l’un de ses personnages et je trouvais que ça sonnait bien. Et finalement, la sonorité rappelle ma région.

* Que ressent-on lorsqu’on tient son premier livre entre ses mains ? On a le coeur qui fait des loopings, les mains moites et des paillettes dans les yeux! Et en même temps, on ne réalise pas forcément sur l’instant; c’est assez indescriptible!

* Quels sont vos loisirs autres que la lecture ? J’aime cuisiner (la pâtisserie, surtout), chiner et arpenter les villages et villes, appareil photo à la main. Et quand je décide de me poser, c’est en général pour refaire le monde avec des amis autour d’un café, de préférence en terrasse.

* Un auteur, un livre à nous conseiller ? Un seul? C’est dur, ça! Je conseille à tout le monde de découvrir Laurence Peyrin, qui a écrit le merveilleux roman “La drôle de vie de Zelda Zonk” et la suite, “Hanna”.

* Quel conseil donneriez-vous aux blogueurs, qui comme vous, souhaitent tenter leur chance dans l’écriture ? Croyez en vous, acceptez l’idée de vivre H24 avec vos personnages, d’en parler à tous vos proches comme s’ils existaient vraiment et surtout ne vous forcez pas. Quand c’est le bon moment d’écrire, on le sait.

Merci beaucoup pour le temps que vous nous avez accordé, et à bientôt pour votre prochain roman !

Merci  à vous!

1540-1

kitty

Les lettres de Rose, Clarisse Sabard, Charleston

1540-1

Adoptée à 3 mois, Lola a 27 ans et rêve du grand amour et de devenir libraire. Mais son petit ami Peter embarque pour l’Australie  la larguant d’un simple SMS, et elle se contente de servir des sandwichs à des gens trop pressés dans le salon de thé parisien de ses parents adoptifs.

Un appel va faire basculer sa vie ; un notaire du petit village d’Aubéry, à 300 km de Paris, lui annonce que sa grand-mère maternelle biologique l’a couchée sur son testament. Encouragée par son meilleur ami homosexuel Tristan, elle prend des congés et part s’imprégner du village de ses origines.

A son arrivée, elle fait la connaissance de son cousin Vincent, peu désireux de la voir intégrer sa famille, et apprend que Rose, sa grand-mère, lui a légué une maison dans le village. Une lettre, rédigée par cette dernière, va l’entrainer dans un véritable jeu de piste de ses origines, qu’elle n’avait, avant cela, aucune envie de découvrir. Mais Lola se prend au jeu, et va découvrir qui étaient Louise, Rose et Nadège, son arrière-grand-mère, sa grand-mère, et sa mère. Une lignée de femmes au destin tragique, au passé bouleversant et attendrissant.

A travers les lettres de sa grand-mère, Lola va percer le mystère qui entoure sa naissance, et comprendre les raisons de son adoption. Et pourquoi pas apprendre à apprécier ce village qu’elle avait dénigré, trop fidèle à sa vie parisienne… Lire la suite