« Des palmiers sous la neige » de Luz Gabas (Charleston) * entre tradition et modernité

 

Clarence étudie les langues, et notamment le dialecte de son petit bout d’Espagne niché dans les montagnes. Elle a ainsi l’habitude de plonger dans l’Histoire et les histoires individuelles des familles pour mieux étudier les mots qui forment la pensée de populations réparties sur tout le globe. Pourtant, le jour où elle tombe sur les bribes d’une lettre évoquant une femme issue du lointain passé de son père et de son oncle, c’est dans sa propre histoire familiale qu’elle va devoir accepter de creuser pour éclaircir des épisodes de leurs vies passées. Et parce que les deux hommes avaient dans leur jeunesse passé de longues années en Guinée espagnole – d’où semble être originaire cette mystérieuse femme -, Clarence décide de s’y rendre pour enquêter sur place. C’est pour elle le début d’une quête qui bouleversera à jamais son équilibre familial, mais aussi de l’une des plus heureuses périodes de sa vie.

Luz Gabas, qui a écrit ce premier roman en s’inspirant de son histoire familiale, parvient dès les premières descriptions de l’Espagne montagneuse des années 1950 et de la Guinée espagnole de la même époque à faire de ces deux pays des personnages à part entière, riches de leurs histoires, de leurs traditions, de leurs cultures ; tout autant que les jeunes Jacobo et Kilian, ils sont déterminants dans le déroulement de l’intrigue, et fascinent les lecteurs, l’entrainent tour à tour dans des contrées grises, froides mais chaleureuses puis dans le décor exotique de la plantation de cacao où les jeunes gens travaillent aux côtés de leur père. Chacun de ses hommes, à sa façon, est imprégné de ces deux terres qui les déterminent et tirent d’elles le meilleur comme le pire – tissant ainsi les bonheurs et les drames de leurs vies.

Il est relativement rare chez Charleston que les personnages principaux soient de hommes, mais hormis cela, Des palmiers sous la neige réinvestit tous les codes qui ont fait le succès de cette maison d’édition : deux histoires parallèles qui allient passé et présent et se répondent, des histoires d’amour passionnées mais désespérées, des personnages fiers, déterminés à tracer leur route et à affronter courageusement les épreuves, … Voici donc une belle fresque historique que je vous recommande, tant elle vous dépaysera et vous fera papillonner le ventre.

A noter que ce roman est également disponible en adaptation cinématographique sur Netflix… et que celle-ci ne démérite pas.

Publicités

Saisis ta chance Calypso !, Valérie Lavallé, Editions Charleston

Calypso a 28 ans et mène une vie qui lui est agréable ; un travail prenant mais passionnant, des amis avec qui faire la fête et un joli appartement dans un quartier qu’elle apprécie. La seule ombre à ce tableau idyllique ; son ex, Yann, qui ne cesse de hanter son esprit. Lire la suite

La vie rêvée des chaussettes orphelines, Marie Vareille, Editions Charleston

Américaine arrivant tout juste à Paris, Alice est une jeune femme qui semble équilibrée et bien sous tous rapports. En vérité, elle cache une personnalité trouble et complexe ; elle ne peut se passer de somnifères pour dormir, a de nombreuses crises d’angoisses et souffre de troubles obsessionnels compulsifs. Son arrivée à Paris est l’occasion d’un nouveau départ, vers des gens qu’elle ne connaît pas et surtout, loin de son passé et de cet événement dramatique survenu quelques années plus tôt, qu’elle ne souhaite en aucun cas voir étalé au grand jour. Lire la suite

Très chère Valentine, Adriana Trigiani, Editions Charleston

Valentine est une jeune femme qui à l’instar des autres membres de sa famille, s’est prise de passion pour la société familiale de ses grands-parents ; la fabrication de chaussures de mariage sur mesure. Un atelier créé par son grand-père depuis 1903, situé en plein coeur de New-York, que Valentine continue de faire vivre avec sa grand-mère. Un métier qui ne rapporte pas forcément, mais dont le savoir-faire et l’ancienneté sont gages de qualité. Lire la suite