K comme Carafouille, Fabienne Blanchut, Editions Zethel

IMG_4205.JPG

K.est une jeune fille de 12 ans dont les parents, grands créateurs de mode, sont toujours absents. Leur femme à tout faire, Lupita, une vieille espagnole à l’accent douteux, n’aime pas les enfants. Au collège, tout le monde voudrait être l’ami de K., mais uniquement parce que ses parents sont célèbres.

Bref, K. trouve que sa vie n’est pas si fantastique que ça, qu’elle manque de piquant, de magie. Mais lorsque ses parents comptent s’enfermer pour préparer une collection célébrant les 25 ans de leur entreprise, ils acceptent que K . choisisse elle-même sa jeune fille au pair. Et c’est ainsi que la gentille Abigaëlle entre dans sa vie. K. a enfin trouvé la grande sœur qu’elle n’a jamais eu. Oui mais… Derrière ses airs de fille cool, Abigaëlle cache un terrible secret et va entrainer notre petite K. dans une aventure… ensorcelante ! Lire la suite

« Une aventure de Brutus et d’Héloïse de St Phalle 2, A la poursuite du diamant bleu » de Carl Aderhold et Michèle Lancina (Zethel) * un roman historique jeunesse pour l’été!

Afficher l'image d'origine

Pour mémoire, nous avions aimé le tome 1 des aventures de nos jeunes amis : https://psychedeslivres.com/2016/04/03/il-faut-sauver-la-reine-une-aventure-dheloise-de-saint-phalle-de-carl-aderhold-et-michele-lancina-zethel-un-chouette-roman-historique/

Nous attendions donc la suite avec impatience, suite qui constitue une idéale suggestion de lecture d’été !

Nous sommes en 1792. Il y a seulement quelques semaines que Brutus connait Héloïse et qu’il a vécu avec (et contre) elle des aventures dangereuses qui les ont conduit à apprendre à se connaitre et à s’apprécier. Pourtant, cette amitié (à moins qu’il s’agisse de sentiments plus profonds que ça) n’est pas simple : le jeune garçon est un héros de la Révolution française, héroïsme pour lequel il se retrouve honoré au début de ce roman ; Héloïse quant à elle est une jeune aristocrate que les événements révolutionnaires ont séparé de sa famille et qui s’est donné pour mission de rester au service de la Reine. Rien ne devait donc les amener à devenir complices, et pourtant.

Cependant, plus que les recommandations de leurs cœurs, ce sont celles de leurs devoirs que les deux jeunes gens vont encore une fois suivre, se retrouvant ennemis dans une bien drôle de quête : alors qu’Héloïse et le redoutable Lord Englewood projettent de voler le plus gros diamant du royaume, Brutus et son frère vont tenter de s’opposer à ce projet de toutes leurs forces. Une nouvelle fois, Héloïse et celui qui, secrètement, fait battre son cœur, vont s’affronter, tentant de combiner leurs sentiments et leurs engagements ; une nouvelle fois, les dangers seront nombreux sur leurs routes et il leur faudra mobiliser toutes les ressources dont ils disposent pour protéger leurs proches, mais aussi se protéger l’un l’autre à l’insu de leurs camps respectifs.

Encore une fois, Carl Aderhold et Michèle Lancina signent un roman historique bien ficelé, à l’intrigue passionnante. S’ils laissent plus de place aux sentiments de leurs deux personnages principaux, l’intrigue fait se succéder les aventures et les rebondissements, entrer en scène de nouveaux personnages (qu’ils soient historiques ou fictifs), et nous entraine rapidement sur les pas de nos deux amis. Toujours plus tiraillés entre leurs devoirs et leur cœur, Héloïse et Brutus se découvrent petit à petit et continuent d’abandonner peu à peu leurs a priori sur l’ « autre camp ». Ils deviennent adultes au fil de leurs aventures, et se découvrent des trésors de courage qui les amènent à s’admirer et se respecter mutuellement.

Ce deuxième tome, s’il est, selon moi, moins dynamique que le premier, est pour autant une nouvelle fois une réussite de la part des auteurs, et nous attendons maintenant avec impatience la suite des aventures d’Héloïse et Brutus au temps de la Terreur.

Il était deux ou trois fois, Sophie Henrionnet, Editions Zethel, Leduc.S

Il__tait_deux_ou_trois_fois_c1_large

Léon est un petit garçon très impatient et curieux. Lorsque sa grand-tante Adèle doit aller en maison de retraite, il trie les affaires avec sa maman. Dans un carton, il trie, à la recherche de trésors avec lesquels il pourrait jouer. Il fait la découverte d’une montre étrange, une montre magique, capable de l’envoyer dans le passé, quelques instants auparavant.

Oubliant les indications de précautions écrites sur la notice, il se fait un plaisir de l’utiliser régulièrement. Aussi n’est-ce plus un, mais deux voire trois goûters qu’il peut prendre. Non plus un mais deux voire trois dessins animés qu’il peut regarder avant d’aller dormir.  Oui mais… Car il y a toujours un mais, et Léon va l’apprendre à ses dépens ! Lire la suite

Pollyanna, Eleanor H. Porter, Editions Zethel

Pollyanna__c1_large

Pollyanna Whittier, qui a déjà perdu sa mère, se retrouve orpheline lorsque son père décède. On l’envoie vivre chez la seule famille qui lui reste ; sa tante Polly. L’arrivée de la petite ne se fait pas sans heurts… Pollyanna est joyeuse, dynamique et très bavarde, s’intéresse à tout et trouve toujours une raison de se réjouir. Tout le contraire de sa tante qui ne sourit jamais, ne supporte pas le bruit et la joie des autres.

Au fil des semaines, Pollyanna est appréciée par tous les habitants du village pour sa bonne humeur et son jeu du bonheur ; un jeu qui consiste à toujours trouver une raison de se réjouir peu importe les circonstances. Ainsi convainc-t-elle la pauvre Mme Snow alitée qu’elle peut se réjouir de pouvoir toujours utiliser ses mains. La domestique Nancy qui déteste son prénom se réjouit de ne pas s’appeler Hephzibah. Tous les villageois, devant la joie de vivre de Pollyanna adoptent de jeu et le mode de pensée de la jeune fille. Seule sa tante reste réfractaire mais Pollyanna ne désespère pas de la voir jouer un jour le jeu.

Sauf que… un évènement tragique va se produire, et les raisons de se réjouir vont être moins présentes… Lire la suite