Auprès de moi toujours, Kazuo Ishiguro, Folio

Kath, Ruth et Tommy se connaissent depuis l’enfance. Ils ont grandi coupés du monde, dans un pensionnat au coeur de la campagne anglaise, Hailsham, un lieu en apparence idyllique. Considérés comme spéciaux, leurs enseignants les incitent à développer leur créativité afin que leurs meilleures oeuvres soient envoyées à la Galerie, un endroit mystérieux et fantasmé par les élèves, pour y être exposées. Devenue adulte, Kath se remémore avec ses amis ses moments précieux passés à Hailsham. Mais qu’était vraiment cette école dont la localisation semble avoir été oubliée par tous ? Quelle particularité faisait de Kath et ses camarades des êtres à part ? Et quelle est la nature des dons que Ruth et Tommy ont commencé à faire ? Lire la suite

Publicités

« L’hiver aux trousses, Voyage en Russie d’Extrême-Orient » de Cédric Gras (Folio) * Sauvage et vivifiant récit de voyage

Afficher l'image d'origine

Les récits de voyage ont rarement (jamais ?) trouvé leur place sur ce site, peut-être parce qu’aucune de nous n’est particulièrement attirée par ce genre de littérature. Pourtant, arrivé un peu « par hasard » dans ma boite aux lettres, L’hiver aux trousses (comprenez par là que je n’avais pas demandé à le recevoir) m’a fait passer un très bon moment de lecture, avec cela en plus qu’il a réussi à me surprendre. C’est donc avec plaisir de je vous parle ci-dessous en quelques mots de ce texte atypique et poétique qui nous ouvre les portes d’une Russie mystérieuse, sauvage et authentique.

Car c’est bien l’authenticité qui fait toute l’originalité de ce récit de voyage. Cédric Gras prend visiblement autant de plaisir à découvrir la Russie qu’à nous la faire découvrir. L’équilibre entre la narration scientifique/technique et récit de ce qu’il vit en tant qu’homme parti à la rencontre d’un territoire et d’hommes et de femmes du bout du monde. On perçoit sa curiosité scientifique mêlée à son émerveillement (ou pas) au fil de son avancée – voyage qui prend des airs d’aventures quand il faut fuir l’avancée de l’hiver pour pouvoir envisager de voyager en avion ou de traverser des rivières avant qu’elles ne se transforment en mers de glace. Les véhicules sont sommaires, les conducteurs peu prudents, mais les paysages décrits (avec beaucoup de talent d’ailleurs) merveilleux. On sourit, on frissonne, on redoute parfois aussi la prochaine étape car il semble tout de même que Cédric Gras ait l’art de se mettre dans de drôles de situations. Mais on se délecte de cette aventure humaine hors du commun et on est finalement ravie d’avoir pu, ne serait-ce qu’à travers ce beau récit, pu entrapercevoir la beauté d’une terre qui nous était jusque là inconnue et qui, incontestablement, constitue un eldorado pour les aventuriers des temps modernes.

Calendrier de l’Avent #12 : « Petit éloge du petit déjeuner » de Thierry Bourcy (Folio 2€) * offrez un feel good book

eloge petit dej

J’avais envie de vous présenter un livre cocooning, un livre qui fait du bien, qui donne chaud au cœur et qui, incontestablement, fera naitre des sourires sur vos visages quand vous l’ouvrirez et en tournerez les pages … Et j’ai trouvé ce Petit éloge du petit déjeuner, dont la couverture en elle-même ne manquera pas de vous réconforter.
Car savez-vous que ce premier repas de la journée est très largement marqué du sceau de l’intime ? Qu’il soit rapidement expédié lors des journées de travail, ou dégusté longuement le weekend, qu’on le prenne en compagnie de notre conjoint(e), de nos enfants, de nos parents, de nos frères et sœurs ou encore de nos amis, il a une saveur particulière et obéit à des rituels spécifiques.
Céréales, pain, tartines beurrées ou biscuits, thé, café, chicoré ou jus de fruits, sucré ou salé, il en existe de toutes sortes et pour tous les goûts mais sont tous destinés à nous aider à commencer la journée de la meilleure des façon. Et quid du petit déjeuner au lit ?

En pyjama ou déjà vêtu, chaque détail compte et en dit long sur chacun – apprenez à vous connaitre via votre façon de percevoir et de prendre votre petit déjeuner; je parie que vous allez vous surprendre!
Thierry Bourcy nous offre là un livre instructif et nostalgique qui sent bon le café et les tartines grillées et qui, vous avez dû le constater, m’a enchantée !