« Inventer les couleurs » de Gilles Paris (Illustrations d’Aline Zalko – Giboulées) * une pépite à savourer

Il y a tellement longtemps que j’ai lu pour la première fois cet album que vous auriez pu penser que je l’avais oublié. Si je ne m’en sens pas très fière et que ce délai est aussi largement lié à « ma vraie vie », je crois qu’il me fallait aussi pouvoir le relire, le re-regarder, le re-ressentir pour pouvoir vous livrer à son propos mon vrai sentiment. Parce que ce livre m’a émerveillée en tant qu’observatrice, m’a bouleversée en tant que lectrice, m’a faite pleurer en tant que maman.

Vous le constatez, les niveaux de lecture sont nombreux, et ô combien complémentaires. Par le biais des textes magnifiques de Gilles Paris et des illustrations époustouflantes d’Aline Zalko, l’histoire de petit Hyppolite, dont les journées teintées de couleur se heurtent à la vie terne de son papa qui travaille à l’usine et à la réalité de la cour de son école, nous bouleverse – s’il s’échine à voir les couleurs ce qui l’entoure, il faudrait tellement peu de choses pour que le gris de notre réalité (ce gris que nous avons laissé s’installer en devenant adultes) l’engloutisse, et son univers merveilleux avec lui.

Pour ma part, je me suis laissée submerger dans un premier temps par les illustrations d’Aline Zalko, que je ne connaissais pas mais dont le travail ici est remarquable, pour ensuite m’imprégner des mots de Gilles Paris, tendres, authentiques, poétiques et parfois cruels. J’ai enfin, lors d’une troisième lecture, mêlé ces deux expériences pour « ressentir » l’histoire d’Hyppolite auquel je me suis irrémédiablement attachée – tentant de faire mienne sa vision colorée des gens et du monde. Puis enfin, j’ai « montré » et lu cette histoire à ma Mini-Lectrice qui m’a immédiatement l’album refermé demandé ses crayons pour dessiner sa sœur et ses copains – tous en couleurs.

Alors voilà, je voudrais vous conseiller de profiter de vos vacances pour reconquérir /vous réapproprier la vision colorée du monde d’Hyppolite, et partager la lecture de ce bel et touchant album avec les petits et les grands qui vous entourent. Car c’est bien connu : la belle littérature jeunesse est celle qui dépasse largement le public des jeunes lecteurs

Les Animaux Fantastiques le texte du film, JK Rowling, Gallimard

A l’occasion de la sortie du film en DVD, voici également la sortie du livre. Phénomène médiatique ? Sûrement…mais c’est un ouvrage vraiment sympathique !

Souvenez-vous, les Animaux Fantastiques, c’est l’histoire de Norbert Dragonneau dans les années 20. Le jeune homme arrive à New-York dans le but d’acquérir une nouvelle créature magique car il écrit un livre sur tous les fabuleux animaux magiques. Echangeant accidentellement sa valise avec celle d’un non-maj (moldu des Etats-Unis), de nombreux évènements et rebondissements vont découler de cet échange, tandis qu’un Obscurius menace New-York et les non-maj risquent de découvrir l’existence des sorciers… Lire la suite

Harry Potter et l’enfant maudit, J.K.Rowling, Gallimard

img_4096

Comme nombre d’entre vous, J.K.Rowling a bercé mon enfance/adolescence avec les aventures d’Harry Potter. Ce sont sans doute les livres que j’ai le plus lus, ceux que je ne me suis jamais lassé de lire, relire.

Lorsque j’ai appris la sortie du 8e tome, je me suis sentie à la fois euphorique tout autant que je l’appréhendais. Harry Potter est un monde entier créé par l’auteure et le retrouver m’enthousiasmait. Mais 8 ans après le dernier tome, qui était censé être le dernier, n’était-ce pas purement commercial ? N’est-ce pas gâcher l’histoire et le succès de cette saga ?  J’ai donc pris mon temps et me suis replongée avec plaisir dans 7 tomes avant de m’attaquer au 8e. Lire la suite

Rural Noir, Benoit Minville, Gallimard, Série Noire

product_9782070148769_195x320

Après deux romans ados et un jeunesse parus aux éditions Sarbacane, Benoit Minville nous montre avec Rural Noir, qu’il est à l’aise dans tous les styles.

Romain, Christophe, Vlad et Julie. Quatre ados inséparables. Le « Gang ». Dans leur campagne natale en plein Morvan, ils vivent d’insouciance, de nature et de plaisirs propres à leurs âges. Un événement va venir bouleverser leur jeunesse, et les faire basculer plus tôt que prévu dans la dure vie des adultes. Romain bascule. Trop faible ? Trop de pression sur ses jeunes épaules ? Trop de culpabilité ? Trop d’images en tête ? Un autre événement va en tout cas le pousser à partir, à fuir ses amis, sa famille, sa vie qu’il aimait tant. Lire la suite