Le bruit des pages, Livia Meinzolt, éditions Charleston

2016. Eva ne s’attendait pas a ça lorsqu’elle à rencontré Ernest, un vieil homme propriétaire d’une librairie de livres anciens, avec qui elle passait du temps. A son décès, celui-ci lui lègue la librairie et tout ce qu’elle contient. Après avoir patienté avant d’investir les lieux, elle se décide enfin à faire le tri. La seule condition ; un livre rare d’un auteur russe, et un tableau représentant une jeune femme écrivant dans un carnet doivent rester dans la librairie. Lire la suite

Publicités