Ton dernier mensonge, Mary Kubica, Editions Harper Collins

Clara vient tout juste d’accoucher d’un petit garçon lorsque Nick, son mari, décède dans un accident de voiture. Leur fille de 4 ans, Maisie était dans la voiture avec son père, mais s’en sort indemne. Clara se retrouve vite désemparée ; seule avec deux enfants à évlever dont un nourrisson, elle dort peu et n’arrive pas à faire son deuil. D’autant que Maisie est de plus en plus sujette aux terreurs nocturnes ; la nuit effrayée, elle crie dans son sommeil qu’un méchant les poursuit. Le jour, elle a une peur panique des voitures noires. Lire la suite

Ne pleure pas, Mary Kubica, Harper Collins

Esther et Quinn sont colocataires depuis un an à Chicago. Elles s’entendent très bien, sortent couvent ensemble. Mais ce soir-là, Esther se sent mal, et Quinn, qui comptait absolument boire un verre et s’amuser, la laisse seule. Lorsque le lendemain, Esther a disparu, Quinn ne comprend pas. Esther si gentille, si douce, si « sainte, ne se manifeste plus. Son téléphone est resté à l’appartement, toutes ses affaires n’ont pas bougé.

Ses affaires… dans lesquelles Quinn ne va pas pouvoir s’empêcher de fouiner pour trouver un indice. Mais la seule chose qu’elle va voir apparaitre, c’est son manque de connaissance sur la fille qui partage son appartement. Cat Esther ne lui a jamais parlé d’elle, de sa vie, de son passé, est toujours restée évasive sur le sujet. Quinn commence à penser qu’Esther n’est pas aussi sage et sainte qu’elle l’avait imaginé…

Au bord du lac Michigan, Alex, jeune homme timide et gentil, rencontre une jeune femme qui le fascine. Entre son père alcoolique et son travail de serveur, la nouvelle venue est une bénédiction pour sa vie trop calme. Et lorsqu’elle s’ouvre à lui, il est prêt à tout pour l’aider.

Quinn et Alex ne se connaissent pas, mais ont en commun une même piste, même s’ils ne savent pas encore laquelle, ni jusqu’où… Lire la suite

L’inconnue du quai, Mary Kubica, Editions Mosaic

1507-1

Heidi Wood est généreuse. Très généreuse. Elle travaille dans un organisme d’aide aux plus démunis, et ne manque jamais de donner une pièce aux sans-abris qu’elle croise. Son mari Chris et sa fille Zoé de 12 ans, sont quant à eux plus absorbés par leurs propres problèmes, à savoir l’adolescence pour l’une, le travail et l’argent pour l’autre.

Un jour de pluie, en allant au travail, Heidi va voir une image qui va lui glacer le sang. Une jeune fille et un bébé, sous la pluie, sur le quai du train. Après les avoir vu plusieurs jours de suite au même endroit, Heidi comprend que la jeune fille est une sans abri. N’y tenant plus, elle les invite chez elle. Leur offre un toit, à manger, et s’occupe du bébé qui a l’air mal en point.

Très vite, la nuit s’éternise en jours, puis en semaines, au grand désarroi de Chris, qui va tenter d’en savoir plus sur  la jeune fille, qui prétend s’appeler Willow Greer. Wilow Greer, comme le compte Twitter du même nom, rempli de conseils pour le suicide, de déclarations morbides et de photos ressemblant étrangement à la jeune sans abri.

On ne sait jamais vraiment qui on laisse entrer dans sa maison… Ni qui nous accueille… Lire la suite

Une fille parfaite, Mary Kubica, Mosaic editions

Parfois, les apparences peuvent être trompeuses.

« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. »

Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

Mia Dennett est la fille d’un riche et célèbre juge. Elle se fait kidnapper puis est retrouvée quelques mois plus tard. Totalement changée, amnésique, ne répondant plus à son propre prénom. Que s’est-il passé durant ces quelques mois ? Quelles horreurs a enduré Mia ? Sa mère et l’inspecteur tente de savoir où elle est passée. Une course poursuite à la fois glaçante et attendrissante…

Vous savez le genre de livre qui vous accroche dès la première page ?  Qui vous cloue à votre fauteuil, que vous emportez jusqu’aux toilettes pour ne pas avoir à le quitter des yeux ? Qui vous oblige à rester éveillée alors que vous aviez juré de vous coucher tôt ? Une fille parfaite, c’est ce genre-là, impossible à décrocher, du début à la fin.

Parce que le style et l’écriture sont parfaits ; naturel, fluide, plein d’empathie et de sensibilité.  Notamment apportés par les personnages, tous très humains et  authentiques. Mia est particulièrement touchante ; issue d’une famille riche, elle est pourtant humble et consciente de la pauvreté autour d’elle. La psychologie est énormément présente dans ce roman et l’on se laisse happer par le côté émotionnel, de la jeune Mia enlevée, de la mère qui a perdu sa fille, qui la retrouve dans un état difficile à vivre pour tout le monde.  Les ressentis sont très fort.

Un roman à 3 voix ; la mère de Mia, le kidnappeur, le policier chargé de l’enquête. Tour à tour, ils prennent la parole, les chapitres alternent entre avant le kidnapping et après, laissant au lecteur le soin de tenter de reconstituer l’épisode central. Une manière d’accroître considérablement le suspense. C’est magistral !

Un premier roman totalement réussi pour cette ancienne enseignante américaine.

kitty